Mouvances, Miettes Mnemoniques, et Metissages: Les Traces De la Culture Canadienne-Francaise Dans Accordion Crimes d'Annie Proulx

Article excerpt

"Je ne suis nullement le premier a raconter l'histoire de cette francophonie en voie de disparition." Je ne fournirai pas la reference pour cette phrase afin de souligner l'omnipresence des quatre derniers mots dans le discours de sociologues, politiciens, historiens, et tutti quanti en train de se referer a presque n'importe laquelle des nombreuses communautes francophones minoritaires nord-americaines. Au Canada, les francophonies des prairies, celles ayant la population de langue maternelle francaise certes la moins nombreuse du pays (1) (en dehors de la Terre-Neuve et le Labrador), sont souvent l'objet de remarques soulignant leur etat fragile, incertain, voire "tragique." Pendant la Revolution tranquille des annees 1960 qui a vu la naissance de l'Etat de Quebec, l'entite connue precedemment comme la "province de Quebec" et consideree comme le coeur du "Canada francais" s'est departie de son passe colonial canadien-francais. Ce faisant, elle a non seulement tourne le dos a une partie de son propre patrimoine, mais aussi balaye d'un revers de la main les "autres" Francophones nord-americains avec qui elle formait jadis une societe canadienne-francaise continentale. Pour les Quebecois, ces derniers n'etaient plus que des dead ducks ou des "cadavres encore chauds." (2) Et le reste du monde de croire que "la" question francaise sur le continent nord-americain se limitait au cas quebecois. Ce qui n'a pas empeche les Francophones "du reste du Canada" ou "horsQuebec" de s'adapter a la nouvelle situation en adoptant une etiquette qui, ayant deja servi, allait entrer dans le langage courant. Se sont alors joints aux Acadiens, les Franco-Ontariens, Franco-Manitobains, Fransaskois, Franco-Albertains, et Franco-Colombiens. Le Canada francais d'autrefois a disparu, mais la provincialisation des Francophones leur a permis de conserver le sentiment d'appartenir a une communaute unie par un "meme" interet pour la promotion du fait francais.

Mes recherches sur la litterature du Far Ouest franco-canadien, c'est-adire issue des provinces a l'ouest de l'Ouest qui, pour un grand nombre de chercheurs, se limite au Manitoba, suggerent qu'entre 1960 et la fin des annees 1990, les ecrivains francophones originaires de cette region ont cree des personnages qui, en general, se referent peu a leurs sources canadiennes-francaises / quebecoises. (3) Au tournant du vingt-et-unieme siecle, toutefois, une nouvelle generation d'ecrivains apparait qui exprime un renouveau d'interet pour une francophonie et, sans reactualiser le Canada francais d'antan, renoue avec des "racines" ou "sources" d'une culture premiere. Ecrites sur le mode de bribes mnemoniques et gardant trace de plusieurs sortes de deterritorialisations--geographiques, linguistiques, culturelles, entre autres --, les "origines" subsistent sous des formes variables et par tielles, mais meme lorsqu'elles ont presque disparu, elles n'en conservent pas moins une valeur identitaire importante. En temoigne par exemple le roman Talon (2002) de l'ecrivaine franco-albertaine Paulette Dube. Ce recit de cinq generations de Morin, une famille franco-metisse qui, en un siecle et quart, se deplace de la Gaspesie jusqu'au village eponyme situe dans le Nord albertain en passant par le Montana, souligne explicitement que, "[e]n fin de compte, ce dont nous avons besoin pour survivre est mutile, brule et casse, mais refuse de s'oublier." (4)

Ecrit principalement en anglais, mais avec force passages ecrits tantot en francais, tantot dans un francais inflechi par l'anglais aux plans lexical, syntaxique, ou grammatical, Talon revele la facon dont "la" culture canadienne-francaise est sans cesse renouvelee et reinventee au fur et a mesure des deplacements des personnages et de nouveaux apports a leur clan. (5) Ce faisant, l'ouvrage confirme le bien-fonde du concept de creolisafion elabore par l'ecrivain martiniquais Edouard Glissant pour rendre compte du phenomene des contacts interculturels et de leurs consequences pour les identites culturelles. …