Marie-Pier Luneau, Jean-Dominique Mellot, Sophie Montreuil et Josee Vincent, Dir. (En Collaboration Avec Fanie St-Laurent). Passeurs D'histoires(s). Figures Des Relations France-Quebec En Histoire Du Livre

Article excerpt

Marie-Pier Luneau, Jean-Dominique Mellot, Sophie Montreuil et Josee Vincent, dir. (en collaboration avec Fanie St-Laurent). Passeurs d'histoires(s). Figures des relations France-Quebec en histoire du livre. Coll. Culture quebecoise. Sainte-Foy: Presses de l'Universite Laval, 2010. 482 p.; 39,95 $ ISBN : 978-2-7637-9155-5

Pierre Bourdieu, avec son article << Les conditions sociales de la circulation internationale des idees >>, paru en 1990 dans les Cahiers d'histoire des litteratures romanes, figure parmi les premiers chercheurs a avoir reconnu l'importance d'une approche internationale dans la recherche en sciences sociales. D'autres universitaires, comme Christophe Charle, ont depuis propose une methodologie renouvelee de l'histoire culturelle, qui mise sur l'analyse des << hommes doubles >>, ces mediateurs se situant au carrefour de deux aires culturelles distinctes, afin de delaisser l'historiographie classique, le plus souvent centree sur une nation ou un groupe social donnes. Depuis les annees 1990 et de facon encore plus probante avec l'arrivee du dernier millenaire, plusieurs travaux en histoire culturelle, dont des recherches novatrices en histoire du livre et de l'edition, ont adopte une telle perspective. Avec l'ouvrage fondateur Le livre dans le monde (1983) de Robert Estivals, puis, plus recemment, avec la publication du collectif Les mutations du livre et de l'edition dans le monde, du XVIIIe siecle a l'an 2000 (2001), qui regroupe les textes des communications du colloque international qui s'est tenu a l'Universite de Sherbrooke du 9 au 13 mai 2000, force est de constater que les chercheurs en histoire du livre ont tot cherche a degager cette discipline d'une optique etroitement locale et nationale.

Les relations entre la France et le Quebec, du point de vue de l'histoire du livre et de l'edition, ont egalement retenu l'attention des specialistes. Aux travaux fondateurs de Gerard Tougas, avec son article << Une epoque de synthese >>, qui aborde la question des rapports entre les institutions litteraires francophones--plus specifiquement celles de la Suisse romande et du Quebec--et leur relative autonomie par rapport a celle de la France, et de Claude Galarneau, ont succede une quantite non negligeable d'articles et de monographies centres sur des cas de passeurs--telles les contributions de Marie-Andree Beaudet sur les << decouvreurs >> de la poesie quebecoise que sont Alain Bosquet et Rene Lacote, ou encore sur le commentateur assidu de la litterature canadienne-francaise qu'est Charles ab der Halden--, mais aussi sur la reception de la litterature et, par extension, de la culture et des ideologies canadiennes-francaises en France--analyse a laquelle s'est astreint Sylvain Simard dans Mythe et reflet de la France: l'image du Canada en France, 1850-1914 (1987). Des etudes abordent explicitement la question des echanges France-Quebec dans le commerce du livre : mentionnons, a titre d'exemple--car il serait fastidieux d'allonger indument la liste de sources bibliographiques--Les tribulations du livre quebecois en France (1959-1985) de Josee Vincent, qui se penche sur les multiples tentatives d'exportation (souvent infructueuses) du livre quebecois vers l'Hexagone.

C'est dans cette perspective que s'inscrit le collectif Passeurs d'histoire(s). Figures des relations France-Quebec en histoire du livre, publie en 2010 sous la direction de Marie-Pier Luneau, de Jean-Dominique Mellot, de Sophie Montreuil et de Josee Vincent, avec la collaboration de Fanie St-Laurent, dans la collection << Cultures quebecoises >> des Presses de l'Universite Laval. Issus de communications presentees lors d'un colloque international organise conjointement par Bibliotheque et Archives nationales du Quebec (BAnQ), la Bibliotheque nationale de France (BnF) et le Groupe de recherches et d'etudes sur le livre au Quebec (GRELQ) de l'Universite de Sherbrooke--colloque qui s'est par ailleurs deroule au Centre d'archives de Montreal de BAnQ du IO au 13 juin 2008 a l'occasion des celebrations du 400c anniversaire de la ville de Quebec, cet ouvrage reunit 35 articles multipliant les objets et les approches theoriques (l'histoire litteraire, la reception critique, l'analyse des reseaux et des transferts culturels, etc. …