Academic journal article French Forum

Elie Stephenson: Paroles De Feu Pour Un "Pays" Nomme Guyane

Academic journal article French Forum

Elie Stephenson: Paroles De Feu Pour Un "Pays" Nomme Guyane

Article excerpt

Elie Stephenson est une figure marquante de la vie culturelle guyanaise. Sa popularite en Guyane tient au fait que son oeuvre peut etre percue comme une forme de performance; en effet, si cet essai portera sur sa poesie, il convient de mentionner que Stephenson s'adresse a un public specifique qu'il connait, et duquel il est souvent connu. Ce public, il l'a rencontre tout d'abord en tant qu'acteur de theatre, avant de devenir luimeme auteur de pieces qui seront jouees par sa propre troupe. De plus, a partir de 1970 et comme pour completer ce contact en direct avec les Guyanais, Stephenson exploite ses talents musicaux et fonde avec quelques amis le groupe Les Neg'marrons. Comme on peut s'en douter, ce groupe vehicule a travers ses rythmes les preoccupations sociales, politiques et poetiques de ses membres. Ils sortiront un 45 tours en l'honneur de Leon G. Damas et se produiront egalement hors des frontieres guyanaises. Cette evocation de Damas nous amene presque logiquement a Stephenson poete, que l'on considere parfois comme le successeur du grand chantre de la negritude. Ce rapide profil de l'homme fait ressortir non seulement la polyvalence artistique, mais egalement une volonte determinee de faire coincider de tres pres le travail de creation individuel avec l'elaboration d'un edifice collectif.

Stephenson emblematise l'ecrivain engage, c'est un homme qui se met tout entier dans ses textes. Pour lui, paroles et actions participent d'une dialectique tres concrete, ainsi qu'il l'affirme lui-meme:

   Ecrire [...] signifie deux choses: participer et temoigner.
   Participer, c'est faire corps avec la vie, l'action collective, c'est
   egalement etre partie prenante dans la pratique sociale--au sens
   large--c'est-a-dire dans le devenir de la communaute. Temoigner,
   c'est decrire, s'interroger et interroger le groupe ou la
   collectivite, mais egalement prendre position et par la meme,
   affirmer son engagement physique, intellectuel et sentimental. (1)

Engagement de l'auteur donc, jusqu'a sa propre presence "physique" en Guyane a la suite de sa formation universitaire. Comme tout individu de Departement d'Outre-Mer (DOM) desirant entreprendre des etudes poussees, il quitte la Guyane en 1965 pour Paris. Il obtient son doctorat en economie, et cette fois contrairement a la norme des "Domiens" qualifies, il choisit de rentrer chez lui a Cayenne, ou il enseignera au lycee Eboue de 1970 a 1990. A ce moment-la, un tel choix exprime une resistance tout a fait consciente a la politique d'assimilation qui avait cours dans les Departements d'Outre-Mer. C'est en effet au cours de cette periode que la production et les exportations des DOM tomberent en chute libre; cette situation entraina un taux de chomage impressionnant sur place, et l'on mit sur pied des programmes (2) incitant les Domiens a se rendre en metropole. Richard Burton releve avec une pointe d'ironie qu'a cette epoque le principal produit d'exportation des DOM etait certainement ... les Domiens euxmemes! (3) Plutot que de briguer une carriere professionnelle lucrative en metropole ou en Afrique, Stephenson revient donc au pays. Il met alors en scene et en vers une farouche critique du phenomene d'exode qui selon lui, empeche la Guyane de se mettre debout en lui placant de confortables bequilles sous les aisselles.

En outre, comme le precise Biringanine Ndagano dans son introduction a La nouvelle legende de D'Chimbo suivi de Massak, (4) l'un des objectifs vises par les Neg' marrons est d'inviter "au retour des Guyanais au pays, allusion a tous ceux qui, apres leurs etudes, preferaient rester en France ou travailler dans l'administration en Afrique [...] c'est le theme de la chanson intitulee Vie frer." (5)

Le style litteraire de Stephenson est percutant, direct, enflamme. C'est une ecriture passionnee qui peut etre abordee a travers les diverses et puissantes images contenues dans la figure du feu; j'essaierai donc de demontrer comment les differentes manifestations de cet element agissent dans les textes. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.