Academic journal article Canadian Journal of Regional Science

Evolution De la Distribution Spatiale De la Population Agee Dans la Region Metropolitaine Montrealaise Entre 1981 et 2001 : Constat et Enjeux Pour Les Municipalites

Academic journal article Canadian Journal of Regional Science

Evolution De la Distribution Spatiale De la Population Agee Dans la Region Metropolitaine Montrealaise Entre 1981 et 2001 : Constat et Enjeux Pour Les Municipalites

Article excerpt

Resume

La repartition dans l'espace metropolitain montrealais de la population agee a connu des modifications sensibles de 1981 2001. En 1981, on observait une concentration des personnes agees dans les quartiers centraux de la ville de Montreal et dans les banlieues les plus centrales. Ce patron s'est ensuite modifie : les concentrations des personnes agees se deplacant vers une premiere couronne formee d'anciennes banlieues de l'ile de Montreal. Parallelement, on observait une augmentation de la population agee dans la banlieue plus peripherique bien que celle-ci y soit encore peu presente. Ces modifications dans le patron de repartition des personnes agees ne sont pas sans soulever des enjeux d'amenagement et de politiques sociales urbaines. La banlieue lointaine et peu dense typique de la peripherie de Montreal, est-elle susceptible d'offrir un milieu de vie bien adapte aux aines, surtout lorsque que ceux-ci commencent a connaitre une perte d'autonomie? L'on prevoit pour le Quebec et la region de Montreal un vieillissement demographique marque au cours de trois prochaines decennies. Il se pourrait que les municipalites soient de plus en plus souvent interpellees par les populations vieillissantes qui voudront resider dans des milieux adaptes a leurs besoins Or, les ressources locales sont inegalement reparties, ce qui veut dire que des milieux seront plus hospitaliers pour les personnes agees, d'autres le seront moins.

**********

La repartition de la population agee au sein des espaces metropolitains n'est pas stable dans le temps (Moore et al 1997). Thumerelle et Ghekiere (1992) qualifient le vieillissement demographique de phenomene instable a l'echelon local. Dans un contexte apprehende de vieillissement marque de la population de la region montrealaise, il semble opportun de se pencher sur l'evolution de la repartition des personnes agees depuis vingt ans et de degager les grandes tendances du changement observe. Des maintenant, les acteurs politiques tels les municipalites ou les agences deconcentrees de l'Etat, doivent etre interpelles. En effet, en raison du caractere statique de l'environnement construit, il est imperieux qu'ils tiennent compte de l'accroissement probable des populations agees vivant sur leur territoire notamment lors des prises de decision relatives a l'amenagement urbain. Ces decisions pourraient s'averer cruciales dans un scenario ou l'Etat veut encourager le maintien a domicile le plus longtemps possible des personnes agees (et tres agees, plus de 80 ans) qui comptent et compteront pour une part croissante des residants des villes. De plus, le role des villes pourrait prendre de l'ampleur, parfois en partenariat avec le milieu communautaire ou avec l'Etat, et s'etendre a d'autres domaines comme ceux de la prestation de services collectifs destines au maintien a domicile: centre de jour, logements specialises, etc. Tout laisse croire en effet que, dans un avenir rapproche, les municipalites seront de plus en plus appelees a jouer un role central, directement et indirectement, dans le support au quotidien des personnes agees qui voudraient vivre de maniere autonome.

Dans ce texte, nous poursuivons deux objectifs: d'abord decrire l'evolution de la population agee dans la region metropolitaine de Montreal entre 1981 et 2001; puis, a la lumiere des observations faites, discuter des principaux enjeux et des pistes a suivre pour rendre les espaces residentiels montrealais plus accueillants et plus susceptibles de repondre aux besoins particuliers des personnes agees, notamment celles qui sont en perte d'autonomie.

Precisions methodologiques

La premiere section, qui s'attache a l'analyse de la repartition residentielle des personnes agees dans la region metropolitaine de Montreal de 1981 a 2001, est basee sur l'exploitation des donnees des recensements canadiens sur la base geographique des secteurs de recensement. Ce regard diachronique n'est pas sans poser quelques difficultes comme celle de la modification, au fil du temps, des limites du territoire de la region metropolitaine ou encore des limites des secteurs de recensement. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.