Academic journal article Canadian Journal of Sociology

Entre Contraintes Institutionnelle et Domestique : Les Parcours De Vie Masculins et Feminins En Suisse (1)

Academic journal article Canadian Journal of Sociology

Entre Contraintes Institutionnelle et Domestique : Les Parcours De Vie Masculins et Feminins En Suisse (1)

Article excerpt

Abstract: This study analyzes occupational trajectories in Switzerland on the basis of hypotheses about standardization, individualization and gendering of life courses which are often related to the increasing and later decreasing influence of the welfare state that accompanies the reinforced influence of neoliberal policies. It is based on the retrospective data of the Swiss household panel collected in 2002. Sequence analyses show that female trajectories are at a time more varied and more sensitive to factors such as education, number of children, and birth cohort, than male trajectories which are comparatively more stable and homogenous. The standardization, individualization, and gendering hypotheses can only partially account for the existence of the differentiated trajectories we find and should be completed by the principle of gendered master statuses that is informed by the perspective of linked lives and the feminist critique of life-course sociology.

Resume : Cette etude analyse les trajectoires professionnelles des femmes et des hommes vivant en Suisse a la lumiere des hypotheses de standardisation, d'individualisation et de sexuation des parcours de vie, souvent associees a la montee puis a l'affaiblissement de l'Etat social, concomitant a l'influence croissante des politiques neoliberales. Elle se base sur les donnees retrospectives du Panel suisse de menages, recoltees en 2002. Des analyses de sequences revelent que les trajectoires des femmes sont a la fois plus variables et plus sensibles a des facteurs tels que le niveau de formation, le nombre d'enfants, la cohorte de naissance que les trajectoires des hommes, en comparaison beaucoup plus stables et homogenes. Les hypotheses de standardisation, d'individualisation et de sexuation des parcours de vie ne contribuent que partiellement a expliquer l'existence de ces trajectoires differenciees. Ces hypotheses doivent etre completees par le principe du statut-maitre, inspire par la perspective des linked lires et par la critique feministe de la sociologie des parcours de vie.

*********

1. Des parcours de vie entre standardisation et individualisation

L'interet des sociologues pour les differentes formes de trajectoires de vie remonte au debut du 20e siecle (2). Elles n'ont neanmoins guere ete theorisees d'une maniere globale et coherente. Les cadres theoriques et meme disciplinaires sont a ce jour variables et peu consolides.

La psychologie, qui s'interesse depuis longtemps au developpement de l'individu (surtout, il faut le preciser, jusqu'a l'adolescence), que se soit au niveau intellectuel ou plus generalement cognitif, emotionnel, moral ou relationnel, a analyse beaucoup plus attentivement les regularites observables concernant ce developpement que les explications, partant le plus souvent du principe que les causes biologiques primaient largement sur les influences sociales, a l'exception notable du modele sociodynamique de Erikson (1950) ou de l'approche ecologique de Bronfenbrenner (1979).

Pour de nombreux sociologues, le parcours de vie est a peine plus qu'une idee sur la localisation temporelle d'une serie d'evenements significatifs a l'echelle individuelle. La dimension temporelle necessairement impliquee dans cette perspective a rarement ete prise en compte autrement que comme une sorte de variable naturelle, mesurable essentiellement a l'aune de l'age chronologique, comme dans la plupart des analyses demographiques depuis Glick (1947) et Lansing et Kish (1957). L'idee meme d'une regulation sociale du timing de ces evenements a recu peu d'attention, a l'exception entre autres de l'idee de normes sociales plus ou moins efficaces, etablissant des liens normatifs entre d'importantes transitions de vie et l'age de ceux qui les realisent (Neugarten et al. 1965 ; Settersten et Hagestad 1996a, 1996b).

Une discussion proprement sociologique s'est developpee essentiellement dans la sociologie europeenne depuis environ 20 ans, avec des contributions interessantes issues de l'histoire sociale et de la demographie historique, surtout en Allemagne. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.