Academic journal article Papers of the Bibliographical Society of Canada

La Formation Des Ouvriers Des Metiers Du Livre Au Quebec (1925-1971): Le Cas De l'Ecole Des Arts Graphiques De Montreal (1)

Academic journal article Papers of the Bibliographical Society of Canada

La Formation Des Ouvriers Des Metiers Du Livre Au Quebec (1925-1971): Le Cas De l'Ecole Des Arts Graphiques De Montreal (1)

Article excerpt

SUMMARY

In 1925, a printing department was integrated into the program of the Technical School of Montreal. Twelve years later, a binding workshop, founded and directed by Louis-Philippe Beaudoin, was added to the School's program. The Graphic Art School of Montreal was then created through the merging of those two departments in 1942. This paper will recall the global evolution of the apprenticeship of the printing workers from 1925 to 1971, when the School joins the Ahuntsic College. Thus, for more than 40 years, the Graphic Art School of Montreal influenced the Quebec printing-industry through two ways. First, the School provided workers with a professional education that improved their living conditions. Second, the School helped to promote the career of many artists, such as Roland Giguere who studied printing at the School with professors Albert Dumouchel and Arthur Gladu. The School trained graphic artists in the 1950s and also actively participated in the material transformation of the book which helped Quebec publishers to differentiate themselves from the traditional model inherited from France.

**********

A ce jour, les etudes portant sur l'Ecole des arts graphiques se sont surtout attardees au volet artistique de l'institution. Dans son memoire de maitrise depose a l'Universite Concordia en 1975, Suzanne Beaudoin-Dumouchel accorde sa preference a l'atelier de reliure ainsi qu'au << souffle artistique >> que le professeur et graveur Albert Dumouchel a su insuffler a l'Ecole. Ce choix s'exphque en parue par le fait que Suzanne Beaudoin-Dumouchel etait la fille de Louis-Philippe Beaudoin, relieur d'art et premier directeur de l'Ecole, et qu'elle etait mariee a Albert Dumouchel. Son memoire, qui a fait oeuvre de pionner dans les recherches portant sur l'Ecole, se veut un hommage a ces deux hommes (3). Grace a la correspondance privee de son pere, a des entrevues menees avec d'anciens professeurs et etudiants et a une selection de coupures de journaux, l'auteure retrace efficacement le volet artistique de l'Ecole entre 1944 et 1956. Yolande Racine s'est egalement interessee au role joue par Albert Dumouchel a l'Ecole des arts graphiques. Par son travail de precurseur Dumouchel a passe 18 ans a enseigner la gravure a l'Ecole des arts graphiques. Yolande Racine conclut qu'Albert Dumouchel aura permis de former la premiere generation d'artistes graveurs au Quebec (4).

Au-dela de la dimension artistique de l'Ecole, qui ne prend veritablement forme qu'avec l'arrivee de Dumouchel comme professeur a temps plein au milieu des annees 1940, le volet technique n'a encore fait l'objet d'aucune etude. En fait, l'evolution des techniques d'imprimerie demeure un champ de recherche qui a ete aborde au Canada anglais (5) et en France (6), mais qui demeure encore peu explore au Quebec. Seul Bernard Dansereau a etudie l'arrivee des premieres linotypes sur le marche montrealais a la fin du XIXe siecle et les consequences qu'elles ont provoquees sur les conditions de travail des ouvriers (7). Pourtant, la connaissance des methodes et techniques de production du livre est essentielle a une meilleure comprehension de l'histoire du livre et de l'imprime dans sa globalite (8). En ce sens, la formation professionnelle des ouvriers des metiers du livre constitue le but premier de la creation de l'Ecole des arts graphiques.

Nous nous proposons donc de retracer l'evolution globale de la formation des ouvriers des metiers du livre a partir de 1925, moment ou l'Ecole technique de Montreal integre a son programme une section sur l'imprimerie, jusqu'en 1971, lorsque l'Ecole des arts graphiques est annexee au College Ahuntsic. Les rares etudes qui portent sur l'Ecole font toujours debuter son histoire en 1942, annee de la fusion de la section d'imprimerie et de la section de reliure dirigee par Louis-Philippe Beaudoin. Officiellement, l'Ecole des arts graphiques nait effectivement a ce moment et, des lors, acquiert son autonomie. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.