Academic journal article French Forum

Les Fins De L'ecriture. Reflexion et Pratique Du Style Dans Les Oeuvres De Jean Echenoz et Pierre Michon

Academic journal article French Forum

Les Fins De L'ecriture. Reflexion et Pratique Du Style Dans Les Oeuvres De Jean Echenoz et Pierre Michon

Article excerpt

"Chassez le style par la porte, il rentrera par la fenetre" s'intitule l'article signe par A. Compagnon dans le numero que la revue Litterature consacre au style en 1997. (1) Cette boutade est significative du regain d'interet largement partage de nos jours par ecrivains et critiques pour une notion que le structuralisme avait rendue "suspecte" (2) a cause de ses accointances avec les concepts de norme, ornement ou ecart. Depuis le tournant des annees quatre-vingt, un nombre important d'auteurs contemporains recuperent au profit d'un renouveau stylistique complexe et pluriel les procedes de subversion textuelle propres a leurs predecesseurs. Le brouillage de la parole, le demantelement de la phrase, la dispersion des voix narratives ou le devoiement de la langue sont diversement reappropries par maintes poetiques contemporaines. Nous nous interesserons a deux categories de textes dont l'emergence faisant l'objet de nombreux essais critiques et debats d'ecrivains a marque l'evolution recente de la prose narrative. On distinguera, d'une part, les recits pseudo-biographiques dans lesquels les thematiques realistes se fondent dans le creuset d'une prose d'art tisses autour de l'articulation de la grande Histoire et des existences individuelles (la serie amorcee par Les Champs d'honneur de Jean Rouaud), de la memoire familiale (Vies minuscules de Pierre Michon, L'Amour des trois soeurs Piale de Richard Millet), des vies d'artistes (Vies anterieures de Gerard Mace, Rimbaud le fils de Pierre Michon). De l'autre, les romans metafictionnels allient les formes codifiees (roman policier, recit d'aventures, roman d'anticipation) a des thematiques anthropologiques telles que les identites hybrides (La Nebuleuse du Crabe d'Eric Chevillard), la banalite et l'anonymat (Monsieur de Jean-Philippe Toussaint), le fait divers (Nuage rouge de Christian Gailly), les voyages planetaires, voire interplanetaires (Je m'en vais, Nous trois de Jean Echenoz). Nous aborderons, dans un premier temps, les particularites distinctives des deux types de textes a travers une lecture stylistique des oeuvres de Pierre Michon et de Jean Echenoz avant de degager, dans un premier temps, les grandes articulations d'une poetique de la diction narrative a partir de leurs zones de partage et de leurs effets de contraste.

La chair des mots

La contamination semble etre la marque de fabrique du style chez Jean Echenoz. La langue de ses romans est parodique, composee presque entierement d'expressions figees, de poncifs contemporains ressasses par le verbiage mediatique et de termes abstraits empruntes aux sciences et a la technique. Par la reprise savante, manieriste, des cliches qui parasitent le langage ordinaire a tel point qu'ils forment la substance meme des echanges quotidiens, la fiction echenozienne propose en quelque sorte une metastylistique de la langue de bois contemporaine. Dans Le Meridien de Greenwich, la voix de Paul arrive aux oreilles indifferentes de Virginie, a travers le fil telephonique, "comme une espece d'aliment sec, deshydrate, congele et entortille dans une ficelle de coton." (3) La scene decrit une succession de bruits figes, qui, soustraits a leur fonction intelligible et livres a une destination pseudoalimentaire, ne sont pas loin des paroles gelees rabelaisiennes. C'est une anti-voix, des sons qui, bien que prononces par un etre humain, regressent a l'etat mecanique, reduits a quelques operations facilement reperables: "Elle n'arrivait pas a percevoir de scansion, ni meme de respiration, dans le brouillard de ses longues phrases infestees de digressions, d'inversions, d'ellipses, de renvois, de ratures et d'enumerations [...]." (4) Un certain formalisme dont les procedes renvoient evidemment au travail d'ecriture s'infiltre dans le parler des personnages et reduit leur conversation, quelle que soit sa nature, fusionnelle ou conflictu-elle, a un echange surcode et surdetermine, tel que celui entre les detectives et espions de pacotille qui encombrent les pages de Cherokee, Lac, ou Les Grandes Blondes. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.