Academic journal article Ethnologies

Le Recit Au Service Du Vecu Ou De L'imaginaire? Premiers Voyageurs En Nouvelle France

Academic journal article Ethnologies

Le Recit Au Service Du Vecu Ou De L'imaginaire? Premiers Voyageurs En Nouvelle France

Article excerpt

A partir des relations de Cartier, de Champlain et des premiers missionnaires en Nouvelle-France, ce texte se propose de retrouver le << fil >> du recit qui lie ces voyageurs entre eux. A travers leurs ecrits, ces hommes ont chacun fabrique une image de l'Amerique et du sauvage, mais fondamentalement, ce qui les unit tous, c'est l'effet-choc de la confrontation a une alterite et a un ailleurs. Pouvons-nous reellement connaitre, a travers ces recits de voyage, la pulsion premiere qui anime les voyageurs, ou encore saisir l'instant present de leurs experiences ? Quel type de savoir nous delivrent ces textes ? Au-dela de toute strategie narrative, le texte, ou s'elaborent l'appropriation et la traduction de l'autre, porte la trace du lien etabli entre les deux cultures en confrontation. Meme si elle a ensuite fonde scientifiquement ses propres regles pour l'observation et la transcription de l'experience du voyage, l'anthropologie a herite de cette histoire. Finalement, l'impossibilite d'atteindre << l'alterite pure >>, de l'exprimer a travers l'ecrit, ou encore l'incontournable expression de soi a travers l'autre, n'est-ce pas ce qui constitue le noyau de la difficulte methodologique de l'anthropologue de terrain ?

Building on the accounts of Cartier, Champlain, and the first missionaries to New France, this paper attempts to rediscover the "thread" of the narrative that connects these explorers. Through their writing, these men each created an image of the Americas and the wilderness, but fundamentally what unites them all is the shock of confronting otherness and the Other. Can one really understand, through their words, the initial drive of the explorers, or ever know the "ethnographic now" of their experiences? What kind of understanding do we gather from these texts? Over and above the narrative strategy, the text, when it elaborates on the appropriation and translation of the Other, bears traces of the established connection between two cultures in confrontation. Even if it later based its formal rules for ethnographic observation and transcription on scientific methods, anthropology has inherited this history. Finally, is it not the impossibility of attaining "pure other," the expression of self through writing, and the similarly inescapable expression of self in the face of othemess, which constitutes the core methodological difficulty of anthropological fieldwork?

**********

Heritiers d'une conscience du monde transmise par l'ecrit, les voyageurs s'inscrivent dans une histoire qu'ils perpetuent a leur tour au moyen de leurs recits. Sur les voies tracees par leurs predecesseurs, ils participent au mythe collectif de l'Autre et de l'Ailleurs. Plutot que d'etre le reflet de leur vecu personnel, leur texte s'inscrit entre les lignes de cette grande Histoire. Ainsi, le recit est toujours pris dans un autre recit ; il n'est jamais un surgissement originel (Hartog 1980 : 303). Le reperage de ces << transferts culturels >> entre voyageurs est indissociable d'une vision diachronique de l'histoire (Turgeon 1996: 19). Les changements et les evolutions, se deroulant sur de longues periodes, imperceptibles dans l'ici et maintenant, ne peuvent s'envisager que dans une vision panoramique. De la, il devient possible de relier le present a ses origines passees. Ainsi, cet article tentera de deployer le long processus qui engendre le recit de voyage, en partant des causes anterieures au depart du voyageur, jusqu'a la transcription ecrite d'une experience physiologique et psychologique.

J'aimerais retracer brievement l'histoire des premiers voyages au Canada comme le passage du reve des merveilles d'Orient aux premiers fondements d'un discours sur l'autre. Progressivement, nous quitterons le monde des voyageurs nomades et explorateurs pour rejoindre celui des missionnaires, sedentaires, se fixant sur un territoire, au sein d'un groupe d'accueil. Cette reflexion sur les recits de voyage nous menera jusqu'a la naissance de l'anthropologie, elle-meme prise dans cette mythologie qui anime tous ces voyageurs. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.