Academic journal article Canadian Journal of Education

Les Politiques De la Banque Mondiale Relatives a la Promotion De L'education Des Filles Dans Les Pays En Developpement: Promesse D'equite Ou Renforcement Des Inegalites?

Academic journal article Canadian Journal of Education

Les Politiques De la Banque Mondiale Relatives a la Promotion De L'education Des Filles Dans Les Pays En Developpement: Promesse D'equite Ou Renforcement Des Inegalites?

Article excerpt

Cet article porte sur l'analyse des politiques privilegiees par la Banque mondiale pour promouvoir la scolarisation des filles dans les pays en developpement. L'examen est fonde sur une approche sociopolitique des rapports sociaux de sexe, des representations sociales de l'education et de la place et du role des filles et des femmes dans la societe. L'analyse des rapports annuels et des plans strategiques revele que les politiques educatives de l'institution sont conformes a l'ideologie neoliberale et a une vision reductrice et utilitariste du capital humain considerant les filles et les femmes comme une ressource productive essentielle a ne pas gaspiller.

Mots cles : scolarisation, equite, filles, pays en developpement, analyse des politiques

This article reports on an analysis of World Bank policies encouraging school enrolment of girls in developing countries. The study is based on a sociopolitcal approach to gender relations, social representations of education, and the role of girls and women in society. The analysis of annual reports and strategic plans shows that the Bank's educational policies are in line with a neoliberal ideology and a reductionist and utilitarian view of human capital that sees girls and women as an essential productive resource that should not be wasted.

Keywords: school enrolment, equity, girls, developing countries, policy analysis

**********

Depuis la Conference mondiale sur l'Education pour tous (1) tenue a Jomtien, en Thailande, en 1990, chaque pays en developpement se doit, desormais, de mettre en oeuvre des strategies concretes pour assurer l'education de base pour toutes ses citoyennes et tous ses citoyens. Cette recommandation a ete reaffirmee lors du Forum de Dakar, en 2000, alors qu'on invitait les pays qui souhaitaient beneficier d'un soutien financier des organismes internationaux a concevoir des plans de developpement de l'education, en mettant un accent particulier sur la scolarisation des filles. Selon l'ONU (2001), les filles trainent derriere les garcons dans 47 des 52 pays qui, en 2000, accusaient un ecart d'au moins 5% entre les sexes dans l'enseignement primaire et secondaire. Meme dans les pays oU les ecarts quantifies sont faibles, il existerait des inegalites dans la qualite de l'enseignement recu dont decoulent d'importantes differences sur le plan des resultats (ONU, 2001 : 83). Ces disparites decouleraient, en partie, d'une certaine inefficacite de l'investissement en education de base particulierement dans les regions les plus defavorisees, a savoir l'Afrique subsaharienne et l'Asie du Sud (ONU, 2001 : 98) et l'Asie de l'Est et le Pacifique ou se trouvent 83% de toutes les filles non scolarisees (UNICEF, 2003).

Dans leurs efforts de mobilisation pour l'expansion de l'education universelle et sur la question de la scolarisation des filles en particulier, les pays en developpement sont accompagnes par plusieurs partenaires bilateraux et multilateraux parmi lesquels la Banque mondiale joue un role determinant. Par le biais de ses cinq organismes, (2) cette institution leur apporte un soutien technique et financier. Elle reconnait la necessite de promouvoir une education equitable ou filles et garcons, femmes et hommes ont les memes droits et les memes chances de reussir, et de participer activement au developpement. Sur quel referentiel se fonde la Banque mondiale pour operationnaliser ses politiques educatives ? Quelle est sa vision et sa representation par rapport a l'education des filles et des femmes ? Cet article vise a mettre en lumiere les enjeux explicites et implicites des orientations et des actions (telles qu'elle les souligne dans ses declarations) de cette institution, dans le contexte de Jomtien et de Dakar, et d'evaluer de possibles effets pervers de ses politiques sur la promotion de l'education universelle.

CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIQUE

Les politiques publiques comme processus de construction d'un rapport au monde

Selon Muller (1995), pour analyser une politique publique, il importe de privilegier une approche qui permet d'apprehender celle-ci << comme un processus de construction d'un rapport au monde >>. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.