Academic journal article The Romanic Review

Silences et Beances Du Manuscrit: Le Cas Ponge

Academic journal article The Romanic Review

Silences et Beances Du Manuscrit: Le Cas Ponge

Article excerpt

De decembre 1947 a janvier 1948, Francis Ponge sejourne a Sidi-Madani en Algerie, en compagnie d'Henri Calet, d'Eugene de Kermadec, de Michel Leiris. Il y tient, sous forme de lettres intimes et de notes, une maniere de journal qui, sous le titre de "Pochades en prose", sera public dans Terrasses (juin 1953) et repris dans le recueil de Methodes (1961). Voici les lignes en date du 5 janvier,:

Prenons-nous en flagrant delis de creation.

Nous voici en Algerie, tachant de rendre compte des couleurs

du Sahel (vues a travers la Mitidja, au pied des monts Atlas). Il

s'agit done la, dans une certaine mesure, d'une besogne d'expression.

Apres beaucoup de tatonnements, il nous arrive de parler d'un

rose un peu sacripant. Le mot nous satisfait a priori. Nous allons

cependant au dictionnaire. Il nous renvoie presque aussitot de Sacripant

a Rodomont (ce vent deux personnages de l'Arioste): or

Rodomont vout dire Rouge-Montagne et il etait roi d'Algerie.

C.Q.F.D. Rien de plus juste.

Huit ens plus tard, dans une conference a la Technische Hochschule de Stuttgart, "La pratique de la litterature", entree egalement dans Methodes, Ponge commente longuement cette experience:

J'etais en Algerie, dans une maison adossee aux premiers contreforts

de l'Atlas, d'ou l'on voyait trente kilometres de plaine et la

ligne de collines qui bordent la mer, le Sahel et cette chame de

petites collines avait une couleur dont je voulais trouver l'adjectif,

le mot. C'etait un rose, un certain rose [. . .]. Il y avait aussi un

cote fard. J'ai cherche cette couleur rose, un rose ardent, intense,

un peu violet et j'avais fini par trouver des mots de couleur. Ca ne

marchait pas. Rose cyclamen, non, non, rose polisson, coquin, a

cause du fard, a cause du cote sensuel de la chose: ca n'allait pas

[. . .]. Je dis que beaucoup de poetes se seraient arretes la. Ils auraient

dit: polisson, ca marche. Je ne sais pas pourquoi, ca ne marchait

pas.

Finalement, j'ai trouve un mot, il existe, je ne l'ai pas invente,

parce que c'est mon honneur de vouloir justement travailler avec

cette mauvaise peinture: sacripant, un rose sacripant. C'est un mot

qui ntest pas tres rare en francais, qui veut dire un peu polisson.

Je laisse mon rose sacripant, et je vais au dictionnaire plusieurs

semaines plus tard [. . .]. Voila la preuve [. . .]. C'est une indication

que j'ai eu raison d'attendre et de refuser des cyclamens et des

polissons.

Recit genetique exemplaire qui jette soudain sur l'atelier scriptural et mental la plus vive lumiere, trop vive peut-etre pour etre credible: perception visuelle, recherche lexicale, trouvaille et confirmation ulterieure font s'epouser la sensation et la culture dans une coincidence miraculeuse qui semble n'avoir ete depuis touj ours qu'en attente d'expression . Et pourtant la fiction guette au seuil de l'episode; d'une part, les deux recite presentent des disparates que peut-etre eclaireront les manuscrits(1)--a quel moment intervient la consultation du dictionnaire?--; d'autre part, Marcel Spada a le premier signale l'evident souvenir proustien: le peintre Elstir intitule "Miss Sacripant" le portrait d'Odette de Crecy, la dame en rose, et le qualifie de "pochade" Qu'il soit oublie ou masque, l'intertexte vient fermer la boucle genetique(2).

Ce cas, assez exceptionnel sans douse, illustre une visee fondatrice des etudes genetiques, entretenue par la richesse des fonds (Heinrich Heine, Flaubert, Proust) qui lui ont fourni son materiau premier et ses inspirations, et soutenue par la multplicite des outils disponibles (linguistique, psychanalyse, informatique): parvenir a suivre le trajet createur sans hiatus, ni lacune, percer les voies secretes de l'invention et observer jusqu'au plus tenu les moments successifs de l'emergence du texte: "Les papiers de Walter Benjamin permettent de reconstruire de maniere particulierement complete le cheminement qui conduit de la lecture a un processus d'ecriture" ecrivent M. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.