Academic journal article Romance Notes

Ce Qu'un Ecrivain Peut Faire De L'espace

Academic journal article Romance Notes

Ce Qu'un Ecrivain Peut Faire De L'espace

Article excerpt

EN lisant Les Meteores, on pense d'abord a une histoire banale de jumeaux monozygotes. On sent ensuite qu'il s'agit d'une affaire de double qui se separe et d'une poursuite de l'un pour retrouver l'autre et reconstituer la cellule gemellaire. Finalement, a mesure que se deroule l'action, on comprend que l'histoire des jumeaux et du double n'est qu'un pretexte, qu'une feinte. En effet, le double n'est que le couple, puisque Jean et Paul seraient "en quelque sorte la version mutilee de la vision gemellaire" (Tournier 420); l'odyssee de Paul pour retrouver Jean, elle, est seulement un voyage initiatique par un decoupement metaphorique de l'espace--et consequemment du temps--dont l'issue est la sublimation de Paul. Justement, parlant du temps dans le theatre d'Eschyle, Jacqueline de Romilly ecrit: "tout ce que touche Eschyle s'anime, s'impose, se charge de pouvoirs mysterieux" (47). On peut dire de l'auteur des Meteores qu'il est un prestidigitateur aux tours d'adresse infinis, capables de desserrer, contracter et dilater l'espace. Dans les "aventures de la raison," du Monde de novembre 1974, il l'affirme d'ailleurs sans detours: "comme tout createur, le seul etre dont je revendique absolument la place, c'est Dieu."

Dans l'essai sur les donnees immediates de la conscience consacre aux concepts de temps et d'espace, Bergson revele que "l'espace seul est homogene, que les choses situees dans l'espace constituent une multiplicite distincte, et que toute multiplicite distincte s'obtient par un deroulement dans l'espace" (89). C'est dans cette perspective complexe de l'espace que l'auteur lache Paul sur les pas de son frere, Jean.

Premiere etape du voyage de Paul: Venise, "ville speculaire" par excellence, dans le sens qu'elle se reflete dans ses propres eaux et renvoie du meme coup l'image des jumeaux miroirs que sont Paul et Jean. Venise est une ville d'eaux. Les eaux "symbolisent la somme universelle des virtualites; elles sont fons et origo, le reservoir de toute forme et rapportent toute creation" (Eliade 110). Telle l'ile, qui, dans Vendredi ou les Limbes du Pacifique, un autre roman de Tournier, se manifeste comme image exemplaire de la creation, les eaux, existant bien avant la terre, voient les commencements de toute forme de germination et de gestation. Venise est la ville d'initiation dans le sens profond du mot: elle peut donner vie et reprendre vie, fondement indispensable a toute initiation. Enfin, on y meurt volontiers. Nijinski et le professeur Aeschenbach de Tod in Venedig de Mann ont su repondre a ses curieux appels. D'oU la necessite pour l'auteur des Meteores d'y immerger son heros pour liberer la substance prisonniere de la matiere qui poisse et englue. On voit ainsi Paul par l'intermediaire d'un miroir venitien "derapant" ejecte hors de sa propre image. "Avec un miroir derapant, Narcisse etait sauve. Au lieu de rester englue a son propre reflet, il se serait leve, aurait serre sa ceinture, il serait parti a travers le monde" (Tournier 430-432).

Tout est imaginaire a Venise. Tout tient de la fable. Gaston Bachelard, dans la formation de l'esprit scientifique, concernant le "mythe de l'interieur," ecrit ceci: "C'est un des processus fondamentaux de la pensee inconsciente les plus difficiles a exorciser ... On la retrouve particulierement agissante dans les contes fabuleux. Alors l'esprit prend les plus grandes libertes avec la geometrie. Le grand entre dans le petit" (99-101).

L'auteur presente ici un theme qu'affectionne particulierement l'imagination enfantine et populaire: le theme de l'emboitement est une source oU vient puiser inlassablement le genre comique. C'est, en plus, une reference philosophique, c'est-a-dire l'application d'un rythme de pensee dont "L'Achille" de Zenon d'Elee, qui ne pourra jamais rejoindre la tortue, n'est qu'une transposition abstraite" (Zenone 125).

L'emboitement a necessairement une forme serielle. Une boite n'a d'interet que construite dans une autre boite. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.