Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Intellectuels Quebecois Face Au Multiculturalisme: Heterogeneite Des Approches et Des Projets Politiques

Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Intellectuels Quebecois Face Au Multiculturalisme: Heterogeneite Des Approches et Des Projets Politiques

Article excerpt

Apres des decennies de gains en politique de la reconnaissance de la diversite, les democraties liberales font entendre un rappel a l'ordre. Renforcement de la droite et du conservatisme, resurgence du racisme, exhortation a la cohesion sociale, prevalence de la securite caracterisent la decennie en cours. Les revendications identitaires des mouvements sociaux ont perdu leur cote de legitimite et sont maintenant percues comme des sources de fragmentation sociale et politique. La citoyennete est l'objet d'une reconfiguration particuliere eu egard a l'unite de la communaute politique. L'ideologie du multiculturalisme fait probleme: on craint le communautarisme et on prone une vision neo-integrationniste basee sur les anciens modeles de l'assimilation culturelle. Bref, on assiste au repli du multiculturalisme, voire a son denigrement, alors que les philosophes se livrent a une justification incessante de sa compatibilite avec le liberalisme. (1) Cette tendance n'est pas nouvelle, mais elle revet une dimension exacerbee.

D'entree de jeu, il nous faut preciser ce que l'on entend par multiculturalisme. Le multiculturalisme est une notion polysemique qui renvoie tantot a une philosophie politique de contestation des postulats c|assiques de l'appartenance a l'Etatnation, tantot a un ensemble de dispositifs juridiques, politiques et institutionnels portant sur la reconnaissance de la diversite (au sens large), tantot a un strict fait demographique. Trop souvent, l'on confond dans les debats les niveaux d'analyse. Une autre difficulte reside dans le fait que les arguments pour ou contre le multiculturalisme varient fortement selon les repertoires culturels nationaux, les traditions theoriques, les regar& disciplinaires et les alignements politiques.

Dans l'ensemble canadien, la pensee de droite fustige l'ideologie du multiculturalisme a l'aide de stereotypes reducteurs tels que <>, la <>, la <>, les <>, la <>, etc. A gauche, la contestation le met en cause au profit de la perspective postcoloniale, du transnationalisme ou de la citoyennete cosmopolitique.

Quant a la politique federale du multiculturalisme, les critiques se sont exprimees des son institutionnalisation en 1971. Deja John Porter (1980) mettait en garde quant a ses consequences negatives sur l'integration et la mobilite sociale des immigrants et des minorites. Depuis lors, les evaluations universitaires, politiques et journalistiques ont devoile certains effets pervers de la politique federale, notamment ence qui concerne le decalage persistant entre les visions normatives du <> et les obstacles que rencontrent les minorites racisees. Ces inegalites diverses, ces discriminations directes et systemiques minent le sentiment d'appartenance a la nation canadienne (Li 2003; Biles et ai. 2005; Warburton 2007). Reitz et Bannerjee (2007) en concluent que la politique du multiculturalisme est inadequate pour faire face au defi de la cohesion sociale dans la societe canadienne. En resume, les effets negatifs du multiculturalisme concernent l'emphase mise sur la difference, l'impact sur les conflits potentiels de civilisation, le maintien de la stratification sociale et des rapports de pouvoir et les conflits de loyaute au sein de la federation (Garcea et al. 2007).

Dans le cas du Quebec et des nations autochtones, les arguments sont differents.

Cet article se propose d'analyser, pour commencer, les critiques du multiculturalisme canadien avancees par des intellectuels issus du milieu universitaire quebecois. La seconde partie porte sur un modele alternatif: l'interculturalisme quebecois. Nous voulons mettre en evidence l'heterogeneite de l'argumentation sur le multiculturalisme, alors que cette argumentation est trop souvent presentee comine une totalite indifferenciee representant <>--lequel, d'ailleurs, est plus souvent qu'a son tour l'objet de surveillance constante, comme en temoignent les sondages effectues dans le champ des <>. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.