Academic journal article Ethnologies

Grosses Mises, Meprises, Mainmises: Regard Sur la Litteratie

Academic journal article Ethnologies

Grosses Mises, Meprises, Mainmises: Regard Sur la Litteratie

Article excerpt

En theorie, la litteratie est un concept elastique. Dans la realite aussi, elle est comme un elastique : un outil pour garder les choses en ordre et a leur place -- mais qui peut aussi << claquer >> et revenir en arriere en laissant des marques si on n'a pas la bonne << prise >>. Telle qu'on la definit de maniere conventionnelle, la litteratie renvoie aux competences en lecture et en ecriture et implique une forme de familiarite avec des manieres de faire et de penser. Plus encore, elle fait reference a la maniere dont les lecteurs s'orientent en fonction des messages qui les environnent. En tant qu'universitaire specialisee dans le domaine de la rhetorique et qui examine de pres les proprietes de persuasion du langage, j'ai passe beaucoup de temps a observer comment les textes quotidiens font appel a certaines formes d'alphabetisme et exigent certaines formes de reponses. Et je suis toujours en compagnie interdisciplinaire. Objet d'un immense interet academique, les discussions sur l'alphabetisme ont emerge de plusieurs disciplines, telles que les sciences naturelles (Halliday et Martin 1993), les sciences humaines (Schieffelin et Gilmore 2000 ; Bourdieu 1991), les sciences de l'education (Apple 1995 ; Fairclough 1989 ; Lemke 1995 ; Shor 1992, 1999), la rhetorique et la creation litteraire (Bazerman 1994 ; Bartholomae 1986 ; Bizzell 1992), les etudes en communication (McLuhan 1964 ; Ong 1982), ainsi que les filieres de langues et litterature, definies au sens large (Gee 1996 ; Graff 1979, 1987 ; Kaestle et al. 1991).

Quelles que soient leurs denominations, les specialistes de l'alphabetisme questionnent la vie sociale et l'evaluation de la connaissance -- ainsi que la definition meme de la litteratie. Ils ont repousse la signification de l'alphabetisme au-dela de la simple acquisition ou maitrise de facultes particulieres, et la considerent a present comme un phenomene contextuel et incertain. Ceux qui travaillent en ce domaine (Graff en particulier) ont remis en question le postulat selon lequel l'alphabetisme serait constitutif du progres social et qu'il serait forcement en correlation avec un monde plus democratique et plus stable. Nombre d'entre eux ont examine le role de l'education formelle dans la reproduction des structures du pouvoir et du savoir dominant. Dans la lignee de ce regard critique, plusieurs (comme Pratt 1992) etudient les litteraties critiques, ou nouvelles formes d'alphabetisme, qui emergent des espaces de lutte et d'oppression. Ceux qui ont ete contraints de se conformer a un systeme de signes dominant ont produit des apercus percutants sur la connexion existante entre l'alphabetisme et l'identite dans les espaces de confusion et de subordination (Englund 2002 ; Hoffman 1989). Des auteurs comme Deborah Cameron (qui se penche sur le phenomene social de << l'hygiene verbale >>) s'interrogent egalement sur la lamentation traditionnelle qui consiste a croire en un declin de l'alphabetisme et a le redouter, dans la conviction que nous irons tous en enfer << dans un panie >> ... Et, tandis que l'on rattachait toujours la litteratie a sa racine etymologique, la lettre, les analystes de textes se sont mis a s'interroger sur son allegeance a l'ecrit, et a theoriser l'alphabetisme sous l'angle d'autres modes de communication, autrefois negliges, comme l'oral (Ong 1982), le visuel (Barthes 1977 ; Kress et van Leeuwen 1996) et le technologique (Taylor et Ward 1998 ; Tuman 1992).

Se maintenant dans cet environnement interdisciplinaire de la litteratie, ce numero thematique d'Ethnologies rassemble des articles d'auteurs travaillant dans les domaines de l'ethnologie, de l'education, de l'art et du design, de l'analyse rhetorique et discursive, ainsi que des etudes feministes. Ils examinent de pres des textes legislatifs tels que la Loi sur le multiculturalisme canadien, montrant en quoi les formes de litteratie sont multiples et dependent de l'orientation de chacun sur les textes quotidiens -- ce ne sont pas des choses que l'on << obtient >> ou << auxquelles on arrive >> (Reid et Nash). …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.