Academic journal article Ethnologies

Souffrir Du Deplacement Force Pour Connaitre Ses Droits: Impact Du Conflit Arme Interne Sur Les Afro-Colombiennes

Academic journal article Ethnologies

Souffrir Du Deplacement Force Pour Connaitre Ses Droits: Impact Du Conflit Arme Interne Sur Les Afro-Colombiennes

Article excerpt

En Colombie, il est possible de tisser des liens entre la periode connue sous le nom de La Violencia et le deplacement force contemporain, car l'accaparement illegal des terres, l'assassinat de personnes et la migration forcee vers les moyennes et grandes villes sont des constantes de ces deux phenomenes. Nous avons observe a Bogota l'impact du deplacement force sur un groupe de femmes afro-colombiennes d'origine rurale, en provenance du Choco (region du Pacifique). Leur experience vecue, qui permet d'entrevoir la dynamique du conflit arme interne colombien dans cette zone, est qu'a Bogota elles ne peuvent plus exercer leurs pratiques culturelles traditionnelles. Elles deploient cependant des strategies pour que leur culture devienne une sorte de carte de presentation lorsqu'elles cherchent a positionner leur alterite devalorisee dans des contextes de quartier ou dominent les pratiques culturelles associees aux Andes colombiennes ; elles deviennent ainsi des mediatrices interculturelles tout en rendant visibles les problemes d'exclusion sociale de leurs voisins non deplaces.

In Colombia, it is possible to establish links between the period known as La Violencia and contemporary forced displacement since the illegal seizure of land, assassinations and forced migration toward middle-sized and large cities are abiding features of these two phenomena. We have observed in Bogota the impact of forced displacement on a group of Afro-Colombian women of rural origin, coming from Choco (Pacific region). Their experience of no longer being able to exercise their traditional cultural practices in Bogota provides a glimpse of the dynamic characterizing Colombia's internal armed conflict in this area. They do, however, use certain strategies so that their culture becomes, as it were, a letter of introduction when they attempt to position their depreciated otherness in neighbourhood contexts where cultural practices associated with Colombia's Andean culture predominate; as such, they become intercultural mediators while bringing to light the problems of social exclusion experienced by their neighbours who have not been displaced.

**********

Cet article decoule des entrevues en profondeur realisees entre le mois de septembre 2004 et janvier 2005 aupres de quinze deplacees (2) afro-colombiennes, vivant actuellement a Bogota, capitale de la Colombie. Nous avons voulu connaitre la facon dont elles ont vecu le deplacement force et comment elles affrontent leur insertion urbaine. Toutes sont d'origine rurale et viennent du departement du Choco, l'un des lieux les plus pauvres du Pacifique colombien et du reste du pays. D'un point de vue historique, c'est dans cette region que fut transferee la majeure partie des esclaves amenes dans le pays dans le contexte de la Traite transatlantique. Notre enquete de type qualitatif essaiera de souligner la necessite de realiser une lecture ethno-raciale noire pour donner une dimension a l'impact differentiel du deplacement force sur la population afro-colombienne (3), l'une des plus touchees, avec les populations autochtones, par ce phenomene (4).

Nous essaierons de realiser une lecture ethnico-raciale noire du phenomene du deplacement force, a partir d'un parti pris methodologique, pour demontrer que c'est un phenomene qui se caracterise par son heterogeneite, puisqu'il affecte des populations ou des personnes de differents secteurs sociaux. Nous avons choisi de nous arreter sur l'impact du deplacement sur des personnes ayant des caracteristiques socioprofessionnelles, de genre et de culture distinctes d'un autre type de personne deplacee par le conflit arme interne. La situation des populations afro-colombiennes est tres critique, plus particulierement pour celles vivant dans la region du Pacifique, dont les territoires sont disputes par les acteurs armes parce qu'ils sont d'une grande richesse en ressources naturelles et ou la situation sociale et humanitaire est chaque fois plus complexe etant donne l'abandon de l'Etat, ce qui se reflete dans les bas indices de qualite de vie compares a ceux du reste du pays. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.