Academic journal article The Romanic Review

Avant-Propos

Academic journal article The Romanic Review

Avant-Propos

Article excerpt

Il n'y avait sans doute pas de meilleure occasion que cette centieme livraison d'une Romanic Review elle-meme bientot centenaire pour s'interroger sur la facon dont s'ecrit l'histoire de la litterature. Non certes en faisant l'histoire de l'histoire litteraire--discipline qui s'est developpee a partir de la fin du XIXe siecle et dont l'evolution autant que les presupposes theoriques sont maintenant bien connus--, mais en s'interessant a l'histoire de la litterature telle qu'elle est racontee par les ecrivains eux-memes.

Cette question, << L'histoire litteraire des ecrivains >>, fut au centre d'un programme de recherche international mene pendant trois ans, entre novembre 2004 et novembre 2007, par l'equipe << Litteratures francaises du XXe siecle >> de l'Universite Paris-Sorbonne, en partenariat avec le Departement de Francais et Philologie romane de Columbia University, le Centre Jacques-Petit de l'Universite de Franche-Comte, le CRAL (Centre de recherche sur les arts et le langage, CNRS-EHESS), et le Departement de Philologie romane de l'Universite de Bonn. Ce programme partait d'un constat simple : autant que les professeurs, les ecrivains ne cessent de produire des histoires de la litterature. Dans leurs oeuvres ou dans des textes peripheriques, ils pensent et configurent leur aventure collective, elaborent des genealogies, s'inventent des precurseurs, dans une construction globale qui entre en relation de concurrence ou de complementarite avec l'histoire litteraire savante. Il s'agissait donc de comprendre la singularite de ces histoires litteraires d'ecrivains en examinant les differentes temporalites du litteraire et les lacons dont la litterature du XXe siecle a ete racontee et construite par ses acteurs. Ces questions ont donne lieu a une riche reflexion, illustree par plusieurs colloques et publications, en ligne ou au format papier (1).

Le present numero de la Romanic Review recueille les actes du colloque de cloture de ce programme, qui s'est tenu a la Maison francaise de Columbia University, les 26 et 27 octobre 2007. Apres plusieurs journees d'etudes consacrees aux modes de construction, individuels et collectifs, de l'histoire litteraire des ecrivains, ce colloque final visait a depasser l'opposition trop schematique entre ecrivains et professeurs, et s'etait propose pour objectif d'envisager l'histoire litteraire des ecrivains comme histoire creatrice, c'est-a-dire d'examiner le role constituant de l'histoire et de la memoire litteraires pour une litterature en train de se faire.

Car la litterature repose sur un incessant brassage memoriel et une continuelle reinvention du passe. Elle ne cesse de se produire en construisant, reconstruisant et reorganisant ce qui l'a precede. La creation de traditions, la relecture ou la reevaluation d'oeuvres anciennes, l'insertion dans l'histoire d'oeuvres contemporaines sont autant de gestes qui donnent forme au present et orientent l'avenir. Autrement dit, la litterature est elle-meme productrice d'histoire.

Qu'est-ce qu'un passe litteraire pertinent pour un ecrivain ? Quel a ete l'effet, par exemple, des genealogies surrealistes sur le surrealisme lui-meme ? Comment l'oeuvre de Proust a-t-elle redispose les XVIIe et XIXe siecles a destination du XXe siecle ? Telles etaient les questions que, a titre d'exemples, nous avions posees aux differents chercheurs invites, venus de France, des Etats-Unis, d'Angleterre ou d'Israel.

Au terme du colloque, il nous a semble possible d'organiser les reflexions proposees autour de trois axes, qui forment les trois moments de ce recueil. Dans une premiere partie intitulee << Ecriture du temps et temps des ecrivains >>, on trouvera des contributions theoriques qui analysent la diversite des attitudes des ecrivains devant le temps et la facon dont, dans leur creation, ils << investissent >> l'histoire, se l'approprient ou la deplacent. Judith Schlanger commence par s'interroger sur la possibilite d'une << ingenuite litteraire a l'etat pur >> et d'une << entreprise litteraire radicalement isolee, engendree hors contexte >>. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.