Academic journal article Canadian Public Administration

Immigrants En Banlieue et Politiques Publiques Municipales: Le Cas Lavallois (Quebec, Canada)

Academic journal article Canadian Public Administration

Immigrants En Banlieue et Politiques Publiques Municipales: Le Cas Lavallois (Quebec, Canada)

Article excerpt

<< La banlieue attire les immigrants >> (Baillargeon 2009) ou "New Canadians flock to better life in suburbs" (Keung et Taylor 2009) constituent des exemples de titres evocateurs qui ont fait flores apres la publication, en mars 2009, d'une etude de la Federation canadienne des municipalites portant sur << l'immigration et la diversite dans les villes et les collectivites canadiennes >> (FCM 2009). Ces titres temoignent d'un interet nouveau, voire d'un etonnement, quant a la presence des immigrants et des minorites ethnoculturelles en banlieue, compte tenu des stereotypes assez marques a propos des banlieues nord-americaines, ces dernieres etant avant tout percues comme des banlieues << blanches >> habitees essentiellement par les classes moyennes et superieures (Jones-Correa 2008). Ce stereotype est frequent lorsqu'il s'agit d'evoquer la Ville de Laval, situee au nord de Montreal dans la province de Quebec et peut en partie expliquer les raisons pour lesquelles cette municipalite a fait l'objet de si peu d'enquetes sociologiques et d'analyses des politiques publiques, notamment a destination des immigrants et des minorites ethnoculturelles. Pourtant, force est de constater que ce stereotype est non fonde. Selon le recensement de 2006, sur une population d'environ 370000 habitants, Laval compte 20 pour cent d'immigrants, ce taux pouvant depasser les 30 pour cent dans certains quartiers de la municipalite. De plus, toujours selon les resultats du dernier recensement, Lavai compte 14 pour cent de personnes appartenant aux << minorites visibles >> et, en 2005, 11 pour cent de la population a Laval vivait avec de faibles revenus apres impot (Centraide 2008). En particulier, notons qu'en nombre absolu, la Ville de Laval est la seconde ville au Quebec ayant le plus grand nombre d'immigrants, apres Montreal, avec, respectivement, presque 75 000 immigrants et 500 000 immigrants (voir Tableau 1). A ce titre, il apparait important de combler le manque criant de travaux sur la deuxieme ville d'accueil des immigrants au Quebec.

Au-dela de ces chiffres qui soulignent que Laval est une ville diverse sur les plans ethnoculturel et social, une autre raison expliquant cet interet renouvele pour l'immigration en banlieue est l'installation des immigrants << recents >>. Or, ce type d'installation vient remettre en question le modele classique tire de l'ecologie urbaine sur la suburbanisation, selon lequel les immigrants (essentiellement d'origine europeenne) s'etablissaient d'abord dans le centre-ville pour ensuite s'installer en banlieue apres une ou deux generations (Alba et coll. 1999 : 24). Actuellement, ce ne sont pas uniquement les enfants d'immigrants qui s'installent en banlieue, mais bien des immigrants recents qui effectuent une migration secondaire dans les cinq ans qui suivent leur arrivee, voire qui s'installent directement en banlieue (FCM 2009).

Cette multiplication des formes d'installation dans les villes de banlieue du Quebec a deja fait l'objet de plusieurs contributions, dont celles de Johanne Charbonneau et Annick Germain (2002) pour la banlieue montrealaise, ces auteures ayant notamment propose une typologie des banlieues immigrantes. Notons egalement l'ouvrage d'Annick Germain et coll. (2003) qui a etudie le cas lavallois sous l'angle des pratiques de la gestion municipale de la diversite. Cependant, l'analyse des politiques publiques municipales a destination des immigrants est une avenue de recherche qui reste encore a approfondir tant pour les villes canadiennes et quebecoises en general (entre autres, Edgington et Hutton 2002; Frisken et Wallace 2003; Good 2005 et 2009; Poirier 2006) que pour la Ville de Lavai en particulier.

Nous proposons une telle analyse en cherchant les facteurs explicatifs de la mise a l'agenda, de l'implantation et de l'evolution des politiques publiques municipales a destination des immigrants et des minorites ethnoculturelles. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.