Academic journal article Canadian Journal of Education

La Dimension Sociale Du Rapport a la Lecture Litteraire D'etudiants En Enseignement : Un Indice Du Developpement De L'identite Professionnelle

Academic journal article Canadian Journal of Education

La Dimension Sociale Du Rapport a la Lecture Litteraire D'etudiants En Enseignement : Un Indice Du Developpement De L'identite Professionnelle

Article excerpt

Resume

Pour comprendre comment les etudiants en enseignement du francais s'engagent dans la lecture litteraire en tant que sujets-lecteurs et en tant que futurs enseignants, nous avons construit la notion de << rapport a la lecture litteraire >> (RLL) a des fins euristiques. Cette notion developpee pour la didactique du francais apporte un eclairage sur l'enseignement de la litterature qui fait une place a la sensibilite et a la reflexivite des eleves et de l'enseignant, comme sujets-lecteurs qui se transforment dans chaque experience de lecture litteraire. A la suite d'entretiens menes avec des etudiants en enseignement, nous avons analyse les liens entre leurs experiences personnelles et scolaires, et leurs intentions didactiques. Les resultats montrent que la dimension sociale de leur RLL est un indice marquant leur identite professionnelle.

Mots-cles : Didactique du francais; rapport a la lecture litteraire; sujet- lecteur; enseignement de la litterature; formation des enseignants.

Abstract

In order to understand how Pre-Service Teachers engage in literary reading as subject-readers and future teachers, we proposed the concept of "Relation to Literary Reading (RLR)" for heuristic purposes. The concept of RLR, which was also developed for didactic purposes, illuminates the practice of literary teaching, a practice which creates a space for the sensitivity and responsiveness of students and teachers as subjects-readers, who as subject-readers change through each experience of literary reading. In addition, it was also necessary to conduct an analysis of the linkage between the personal RLR and the didactic RLR of the Teachers in Training. The analysis was conducted following an evaluation of the interviews with the Teachers in Training. The results of the analysis demonstrate that the social dimension is an indicator of the development of the professional identity of these Teachers in Training.

Key words: Didactics of French; Relation to Literary Reading; Subject-reader; Literature Teaching; Teachers in Training.

Introduction

Lire un texte litteraire est une activite dynamique d'echange entre un texte et un lecteur qui convoque ses experiences langagieres et socioculturelles. Etre lecteur de textes litteraires, c'est vivre de facon sensible et reflexive une pratique culturelle a la fois singuliere et sociale. A ce titre, pour comprendre et decrire la relation d'une personne a la lecture litteraire, plusieurs facteurs doivent etre consideres, notamment la memoire intertextuelle du lecteur, ses connaissances et ses representations de la langue, du langage, des textes et de la litterature, son engagement dans ses pratiques de lecture, ses referents culturels, son histoire personnelle et son histoire scolaire, ses conceptions du monde, ses reseaux de socialisation, etc. Partant, s'interesser a l'histoire du lecteur et aux facteurs qui structurent ses conceptions de la lecture et sa reception d'une oeuvre litteraire invite a reconnaitre (1) l'existence d'un lecteur singulier investi emotionnellement, psychologiquement, moralement, socialement, esthetiquement, cognitivement et culturellement dans l'activite de lecture litteraire (Rouxel & Langlade, 2004). Cette posture epistemologique implique aussi d'arrimer les affects du lecteur, soit sa lecture spontanee et ses reactions immediates provoquees par son histoire, ses experiences, ses emotions, lesquelles temoignent de sa subjectivite, aux effets de sa lecture, soit la conscience reflexive de ce qu'il eprouve et de l'origine de ce qu'il eprouve (Dufays, 1994; Langlade & Fourtanier, 2007). Toute personne situee dans une pratique de lecture litteraire est alors consideree comme un sujet-lecteur, c'est-a-dire une personne a la fois sensible et reflechie, en relation avec une pratique sociale (la lecture litteraire) et situee dans un espace socioculturel. De notre point de vue, en classe, se trouvent deux instances du sujet-lecteur : l'enseignant et les eleves. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.