Academic journal article Canadian Journal of Education

Diriger Une Ecole Primaire De Milieu Urbain Defavorise: Les Perceptions Des Directions D'ecoles a Propos De Leur Travail

Academic journal article Canadian Journal of Education

Diriger Une Ecole Primaire De Milieu Urbain Defavorise: Les Perceptions Des Directions D'ecoles a Propos De Leur Travail

Article excerpt

Introduction

Cet article porte sur les perceptions de directions d'ecoles primaires de milieu defavorise de l'Ile de Montreal a propos de leur travail. Nous decrivons ici le contexte des ecoles primaires en milieu defavorise sur l'ile de Montreal et les mesures de soutien du Ministere de l'Education, du Loisir et du Sport, la problematique de la recherche, la methodologie et les participants, puis nous illustrons et discutons des resultats de recherche.

Problematique

Au Quebec, c'est a Montreal que sont concentrees les ecoles de milieu defavorise. Plusieurs elements caracterisent la situation particuliere de l'ile de Montreal : la reussite scolaire inegale, la variation dans l'obtention des diplomes, le retard scolaire marque chez les eleves de milieu defavorise, la concentration de l'immigration, la concentration des facteurs en jeu. On remarque aussi que bon nombre d'eleves issus des milieux les plus defavorises eprouvent plus de difficultes, presentent un retard scolaire plus marque et des apprentissages moins consolides, reussissent moins bien, sont moins nombreux a obtenir un diplome et quittent souvent l'ecole plus tot et sans qualifications (Ministere de l'Education, du Loisir et du Sport [MELS], 2009).

Pour faire face a cette realite, le ministere de l'Education du Quebec a cree en 1997, le Programme de soutien a l'ecole montrealaise (PSEM) comme l'une des pistes d'action de la Reforme de l'education (Ministere de l'Education du Quebec [MEQ], 1997), avec le mandat de soutenir la reussite des eleves issus de milieu defavorise des trois commissions scolaires francophones et des deux commissions scolaires anglophones de l'ile de Montreal. Le gouvernement reconnait donc ainsi les defis des ecoles de milieu defavorise, defis que doivent relever de faCon particuliere les directions d'ecoles.

Le PSEM identifie, a l'aide d'indicateurs reconnus par le MELS (seuil de faible revenu, SFR, et indice de milieu socioeconomique, IMSE), les ecoles primaires les plus defavorisees de l'ile de Montreal. Ce sont ces ecoles cibles qui beneficient des ressources financieres, humaines et materielles du PSEM dans le but de << soutenir la reussite personnelle et la reussite des apprentissages chez des eleves issus de milieu defavorise, tout en tenant compte de leurs besoins et de leurs caracteristiques et en contribuant a la mise en place d'une communaute educative engagee. >> (MELS, 2009, p. 5).

La presente recherche s'inscrit dans la reflexion de l'equipe professionnelle du PSEM et du chercheur principal, sur la question du travail de la direction d'ecoles primaires dans les milieux defavorises a Montreal.

Fondements theoriques de la recherche

Diriger un etablissement scolaire est une entreprise complexe qui demande des competences specifiques (Dupuis, 2004; Lapointe & Gauthier, 2005). De plus, le travail d'une direction d'ecole s'exerce maintenant dans un contexte de changement que la direction doit concourir a installer (Fullan, 2003); changement qui se doit d'etre large et durable (Hargreaves & Fink, 2004). Qu'en est-il du travail de la direction d'une ecole de milieu defavorise? Un premier examen de la litterature scientifique nous amene a constater l'absence d'etudes portant specifiquement sur la direction d'ecole en milieu defavorise. C'est pourquoi nous nous sommes inspires des travaux sur les ecoles performantes en milieu defavorise.

Plusieurs etudes ont fait ressortir les caracteristiques d'ecoles de milieu defavorise dont les eleves reussissaient a des niveaux eleves (Haberman, 1999; Kannapel, Clements, Taylor, & Hibpshman, 2005; Lyman & Villani, 2004; Muijs, Harris, Chapman, Stoll, & Russ, 2004). Ces caracteristiques se recoupent, d'une etude a l'autre. Ce sont : une vision claire et partagee des buts a atteindre, des attentes elevees, un leadership pedagogique, une orientation claire en rapport avec l'apprentissage des eleves, le travail collectif des enseignants, une communication et un travail avec les parents, l'engagement de la communaute, l'amelioration des pratiques pedagogiques, la production et l'utilisation de donnees sur le fonctionnement de l'ecole pour en faciliter la gestion. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.