Academic journal article Mosaic (Winnipeg)

Weltgeschichte Als Weltgericht: Le Corps Heterotopique Dans Une Tempete

Academic journal article Mosaic (Winnipeg)

Weltgeschichte Als Weltgericht: Le Corps Heterotopique Dans Une Tempete

Article excerpt

Un passage de La Tempete (The Tempest) de William Shakespeare est modifie dans l'adaptation d'Aime Cesaire, Une tempete. Et cette modification s'avere d'autant plus significative que de nombreuses etudes comparatives consacrees aux deux dramaturges la passent sous silence : l'episode de la garde-robe. (1) Guides par Caliban, Stephano et Trinculo s'infiltrent dans la grotte-arsenal de Prospero. Rescapes du naufrage qui ouvre la piece, les deux Italiens se disputent les beaux habits sur lesquels ils viennent de tomber. En qualite de roi pretendu de la petite bande recemment formee, Stephano allegue le cuissage traditionnel pour y revendiquer sa priorite. A l'aspect de ses complices strategiques qui en sont venus aux prises, Caliban trahit en aparte sa vraie cause en essayant de les ramener a la raison :

CALIBAN Laisse donc cela, imbecile, je te parle de dignite a conquerir et non de defroques a emporter ! A lui-meme. M'embarrasser de ces coquins ! Imbecile que je suis ! Comment ai-je pu croire que des ventres et des trognes pourraient faire la Revolution ! Mais tant mieux ! L'Histoire ne me reprochera pas de n'avoir pas su me liberer tout seul. (Tempete 79)

Mettons en contraste ces lignes et les repliques du << sauvage >> dans le meme contexte chez Shakespeare pour que la tendance postcolonialiste chez Cesaire soit mise en relief, comme Ruby Cohn nous l'assure par la schematisation contrastee des intrigues des deux pieces (299) :

   CALIBAN The dropsy drown this fool ! What, do you mean
   To dote thus on such luggage ? Let't alone
   And do the murder first. If he awake,
   From toe to crown he'll fill our skins with pinches,
   Make us strange stuff. (Shakespeare 4.1.229-33)

   L'hydropisie te noie, idiot ! qu'as-tu en tete
   Pour t'engouer ainsi d'un pareil fourniment ?
   Allons-y : le meurtre d'abord : qu'il se reveille,
   Et de la tete aux pieds il nous crible de bleus
   En nous arrangeant Dieu sait comme ! (Leyris 235)

L'habit se refere metaphoriquement aux valeurs d'une culture donnee en tant qu'il reflete les moeurs et usages de celle-ci. Ainsi le Caliban cesairien affiche-t-il tout d'abord son refus resolu des valeurs colonialistes, a la difference de son eponyme de la Renaissance britannique, qui ne pense qu'au talion. Le colonise exprime symboliquement sa repugnance pour la civilisation occidentale, pour son produit colonialiste, comme le poete martiniquais l'a deja denonce a plusieurs reprises (Discours 7-8 ; << Discours >> 101) et pour la dialectique colonialiste a la Prospero.

La scene de la garde-robe sert a Cesaire de tourniquet qui communique le theatre negre au Weltgericht (cour d'assise universelle) schillerien-hegelien dans la mesure ou il elabore le theme de Weltgeschichte (histoire universelle) (Schiller 38 ; Hegel, Grundlinien 503-12). Dans une situation historique ou l'agent et l'objet du drame postcolonial s'echangent les roles, le dramaturge reussit a faire eprouver a la victime et au victimise ce que sa contrepartie eprouve a sa propre place. Et ce, grace au procede esthetique du masque. Dans le theatre negre que l'auteur du Discours sur le colonialisme a pour tache de construire, les trois sujets impliques respectivement dans trois spheres d'activite theatrale--le personnage, l'acteur, et le spectateur--se voient introduits dans un tribunal heterotopique et carnavalesque ou le juge sera le juge et le juge sera le juge. La dialectique postcolonialiste chere a Cesaire passe par toute la gamme des niveaux discursifs qui sont mis en abime au fil d'un jugement a huis clos. Nous allons eclaircir la thematique cesairienne avant d'analyser les procedes, mettant en relief l'<< hetero-topie >> (Foucault, << Heterotopies >> 25) qu'est dans Une tempete la contribution dominante du masque. Et avant de continuer, precisons brievement ce que Michel Foucault entend par ce neologisme. Un espace absolument different et oppose a tous les autres, une heterotopie a pour but de les effacer, de les neutraliser, ou de les purifier en s'isolant, en se rendant carnavalesque a la Bakhtine ou en devenant un lieu du passage a la regeneration (24-25, 31). …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.