Academic journal article Urban History Review

Raymond Lemaire et Les Debuts De la Renovation Urbaine a Bruxelles

Academic journal article Urban History Review

Raymond Lemaire et Les Debuts De la Renovation Urbaine a Bruxelles

Article excerpt

Since the end of the 196os, the archaeologist Raymond Lemaire, professor at the Catholic University of Leuven in Belgium, has contributed to the questioning of the urban renovation methods adopted by the technical department of the City of Brussels administration for the most ancien districts of 'the historic centre. Through his role as an expert for the association [much less than] Luartier des Arts [much greater than], he is entrusted with several studies aiming at the adoption of normative plans for some building blocks of high heritage interest. This allows him to put the principles he contributes to define, at the same moment, within international organizations such as 'calms or the Council of Europe, to the test of reality. Our contribution aims, through the significant example of the renovation of the [much less than] Sainte-Anne, district [much greater than], to throw light on this key moment of Brussels urbanism's recent history and to take a critical look at Raymond Lemaire 's work.

A partir de la fin des annees 1960, l'archeologue Raymond Lemaire, professeur A l'universite catholique de Louvain en Belgique, contribue a la remise en question des methodes de renovation urbaine adoptees par Les Services techniques de la Ville de Bruxelles pour les quartiers les plus anciens du centre histo-rique. A travers son role d'expert pour l'association [much less than] Luartier des Arts [much greater than], use voit confier plusieurs etudes en vue de l'adoption de [much less than] plans particuliers d'amenagement [much greater than] pour des hots de grand interet patrimonial, ce qui luipermet de mettre A Pepreuve de la realite les principes theoriques qu'il contribue a elaborer, an mime moment, an sein d'organisations internationales telles qu'ICOMOS ou le Conseil de l'Europe. Notre contribution vise, a travers l'exemple significatif de la renovation del' [much less than] ilot Sainte-Anne [much greater than], a eclairer ce moment-cle de l'histoire recente de l'urba-nisme bruxellois et a Jeter un regard critique et nuance sur le travail de Raymond Lemaire.

Co-fondateur et premier Secretaire general d'ICOMOS, co-reclacteur de nombreuses chartes et expert frequemment consulte par l'UNESCO, Raymond M. Lemaire (1921-1997) est incontestablement, au niveau international, l'une des figures marquantes de la conservation du patrimoine de la seconde moitie du [20.sup.e] siecle. La richesse de ses archives personnelles, deposees a la bibliotheque centrale de la Katholieke Universiteit Leuven, ou ii enseigne durant une bonne partie de sa car-Here, temoigne de la diversite de ses domaines d'activite et de l'etendue de ses competences: de l'archeologie et l'histoire, qu'il etudie, de 1938 a 1943, a l'architecture--il suit des cours de genie en eleve libre--et a la conservation, a laquelle l'ont sensibilise son pere, architecte--restaurateur au Ministere des Travaux publics et son oncle, le Chanoine Lemaire, auteur de La restauration des monuments (1), il va jusqu'a se muer, des 1967, en urbaniste pour la conception de la ville nouvelle de Louvain-la-Neuve, destinee a accueillir la section francophone de l'Universite de Louvain apres sa scission. Sur le plan international, sa carriere debute tits tot, dans le contexte de la gestion du patrimoine culture] dans l'immediat apres-guerre (2). Mais c'est veritablement le projet de renovation du Grand Beguinage de Louvain (fig.1), que lui confie l'Universite en 1962, qui le projette sur le devant de la scene et lu confere le statut d'expert en matiere de renovation urbaine. Considere dans toute l'Europe comme un exemple a suivre en matiere de prise en compte de la valeur d'ensemble, le site restaure est visite par les specie-listes etrangers et fait l'objet de publications et de conferences au niveau international (3). Depuis longtemps familier avec le milieu talien de la conservation--ii effectue des 1943 un stage chez Ambrogio Annoni a Milan (4) et rencontre Piero Gazzola, qui restera son ami, en 1947 (5)-, Lemaire connait la consecration en 1964 par son role de rapporteur general et co-reciacteur de la charte au congres de Venise--et son election, l'annee suivante, a la co-presidence d'ICOMOS, aux cates de Gazzolae (6) C'esl ainsi que dans les annees qui suivent, il est etroitement associe aux reflexions engagees sur le plan international, notamment par le Conseil de l'Europe, en matiere de [much less than] reanimation [much greater than] des ensembles (7) et parallelement, se voit confier en Belgique la direction de nombreux projets de renovation urbaine. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.