Academic journal article Refuge

Paternites En Exil: Une Experience Therapeutique Pere-Enfant Avec Des Refugies Irakiens En Jordanie

Academic journal article Refuge

Paternites En Exil: Une Experience Therapeutique Pere-Enfant Avec Des Refugies Irakiens En Jordanie

Article excerpt

Depuis une quinzaine d'annees, la prise en compte du role des peres dans le developpement psychoaffectif de l'enfant commence a avoir droit de citee dans le cadre d'interventions perinatales au niveau microfamilial (1). On sait par ailleurs que le fonctionnement de l'unite familiale est destabilise par l'experience traumatique d'un ou de plusieurs de ses membres (2), et se complique sous les effets du deracinement et de l'exil (3). Neanmoins, lorsqu'il s'agit de s'attacher aux questions des consequences transgenerationnelles du traumatisme, les etudes et pratiques se portent generalement vers les dyades mere-bebe (4). Aussi le travail therapeutique pere-enfant constitue-t-il un terrain vierge pour la pratique humanitaire, particulierement dans le cadre d'interventions psychosociales aupres de populations refugiees (5).

Rappelons que les experiences traumatiques--il serait plus juste de dire traumatogenes--ont pour principe d'action sur la psyche humaine de rendre le futur inaccessible, en ouvrant grandes les portes du passe sur le present. Representons-nous en effet que le traumatisme psychique est, comme son etymologie grecque le rappelle, << une blessure par effraction >>. C'est l'evenement qui a fait effraction. Alors que cet evenement devient un evenement du passe, une <> demeure installee dans la psyche sous la forme d'<> (6). Gomme le decrit si clairement F. Lebigot, cette image << ne se comportera pas comme un souvenir: elle restera intacte au detail pres et lorsqu'elle surgira a la conscience [...] ce sera toujours au temps present, comme un evenement en train de se produire >> (7). Le temps ne progresse plus et ne debouche alors plus sur rien. Ces consequences individuelles d'une exposition traumatique, a fortiori lorsqu'il s'agit d'expositions multiples en temps de guerre et/ou resultant de la torture, necessitent souvent des soins psychologiques (8). L'evaluation de tels besoins parmi la population irakienne ayant trouve refuge en Jordanie a justifie que l'organisation internationale Centre for Victims of Torture (CVT) ouvre un programme qui d'emblee accueille une grande proportion de clients (9) masculins. Si, depuis son ouverture, 78 pour cent des clients ont ete suivis en therapie de groupe (dont une moitie de groupes d'hommes), une proposition de soin individuel (alternative ou complementaire au groupe) a ete faite a 30 pour cent des clients. Les clients qui ont beneficie du seul soin individuel sont en majorite des hommes; cette modalite d'intervention est generalement privilegiee dans les cas les plus severes (le plus souvent des survivants de la torture). Au sein de l'equipe clinique, le constat a rapidement ete etablit que les interventions visant les consequences individuelles doivent etre accompagnees de dispositifs psychotherapeutiques complementaires. C'est ainsi qu'ont ete mis en place des dispositifs specifiques accueillant des meres et leur bebe, des couples, et le dernier ne des dispositifs, des peres et leur enfant.

Cet article rend compte de ce dernier type d'intervention. En l'absence de reflexions et d'experiences preexistantes pour travailler en groupe avec des couples pere-enfant, le CVT n'a eu d'autre choix que d'inventer un dispositif psychosocial qui met l'ecoute au centre de sa pratique.

Cette presentation analyse le processus therapeutique sous un angle thematique, afin d'eclairer trois series de problematiques qui ont emerge comme le produit de l'interaction entre les clients et l'equipe d'intervention: la maison, le refuge et le voyage; la fonction de pere; la boite de Pandore des questions (ou le sens donne aux evenements du passe). Ces problematiques peuvent en particulier eclairer les debats en cours dans le champ des sciences sociales sur la question de <> (agency) des refugies dans une situation temporaire qui perdure (ici dans le refuge urbain, ailleurs dans un camp, dans l'attente d'un retour ou d'une reinstallation dans un pays tiers). …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.