Academic journal article Canadian Review of Sociology

"Jeunes a Risque": Genealogie D'un Langage Problematique

Academic journal article Canadian Review of Sociology

"Jeunes a Risque": Genealogie D'un Langage Problematique

Article excerpt

CE TEXTE A pour point de depart notre questionnement commun sur la responsabilite des chercheurs dans la distorsion des representations sociales de l'adolescence et de la jeunesse (Lesko 1996, 2001). Plusieurs adolescents interroges dans nos travaux respectifs (Caron 2009; Souliere 2009) expriment avec frustration leur perception d'un decalage important entre leur experience subjective de l'adolescence et les representations qu'en donnent les experts et les chercheurs universitaires dans les medias et les milieux savants. Rapportant sa stupefaction a la lecture d'un article scientifique portant sur la consommation de drogues chez les adolescents, Mireille, 15 ans, s'offusque: "A la fin de leur recherche, les chercheurs presentaient une liste de mots employes par les jeunes pour parler des drogues a l'insu des adultes. Eh bien, je suis jeune, et pourtant, je ne les connais meme pas!! Comme jeune, je ne me reconnais pas dans ce genre d'article!"

Les chercheurs s'entendent generalement sur le fait que les jeunes consommateurs de drogues, comme les jeunes dits "vulnerables," "a problemes" ou" a risque", ne constituent pas un echantillon representatif de la population adolescente. Pourtant, c'est principalement a travers le prisme deformant de ces categories stigmatisantes que les realites des jeunes tendent le plus souvent a etre apprehendees. En tant que chercheures ceuvrant de dans le champ de la jeunesse et de l'adolescence, comment assumer la part de responsabilite qui nous revient dans ce phenomene? Lorsque la production des connaissances est en grande partie mobilisee pour pointer vers la marge, vers ce qui fait defaut ou ce qui s'ecarte de la norme, n'y a-t-il pas lieu d'interroger l'objet de recherche qui est au coeur meme de notre travail scientifique? Et le langage que nous utilisons pour parler des jeunes en leur nom?

Dans un souci de representation ethique et d'inclusion de la diversite de la jeunesse, les New Childhood Studies et les Critical Youth Studies ont emerge dans les annees 1990 en tant que courant de recherche engage dans la formulation et la mise en oeuvre d'alternatives aux theories et aux methodologies traditionnelles de la psychologie developpementale et de la sociologie de la jeunesse et de la famille (James et Prout 1990; Jenks [1996] 2005; Lesko 1996). La reflexivite (1) est non seulement partie integrante de ce courant critique, elle en dynamise, de plus, les priorites et les axes de recherche (Best 2007). Elle denote un "engagement radical" envers l'etablissement de rapports ethiques, voire egalitaires, entre chercheurs (adultes) et (jeunes) participants de recherche, ainsi qu'une reconnaissance de la position privilegiee qu'occupent les savoirs cautionnes par l'institution universitaire dans la construction de la realite sociale: "we [must] recognize that the account we provide [as youth scholars] shape and construct reality as much as they describe it" (Best 2007:9). Vu sous cet angle, la responsabilite des chercheurs ne s'arrete pas a la reconnaissance des effets de distorsion induits par rabondante masse de travaux et de discours traitant des "jeunes a problemes" et des "jeunes a risque," elle appelle un projet de transformation des representations que faconne un langage, lui-meme issu et perpetue par des connaissances produites a travers le scheme dominant de la pensee du risque. C'est ce projet de transformation qui motive notre demarche commune dans ce premier article conjoint.

Dans nos travaux de recherche respectifs anterieurs menes aupres d'adolescents (Souliere 2008) et d'adolescentes (Caron 2009), nous nous etions engagees, chacune de notre cote, dans l'elaboration de cadres methodologiques centres sur la responsabilite ethique que comporte le fait de parler a la place des jeunes et en leur nom. Nous avons par la suite joint nos efforts dans une demarche commune de conceptualisation de principes qui pourraient constituer, selon nous, les bases theoriques et pratiques d'une methodologie engagee de recherche "avec" les jeunes. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.