Academic journal article Ethnologies

« Paysage Patrimonial » Ou « Paysages Patrimoniaux »? Reflexion Sur L'usage D'un Concept

Academic journal article Ethnologies

« Paysage Patrimonial » Ou « Paysages Patrimoniaux »? Reflexion Sur L'usage D'un Concept

Article excerpt

L'engouement des societes actuelles pour le patrimoine, sous toutes ses formes, a stimule le developpement de nouvelles approches dans les recherches sur le patrimoine qui se concentrent desormais davantage sur les processus et les dynamiques patrimoniales que sur les objets et contenus materiels. Ces evolutions ont permis le renouvellement du concept meme de patrimoine. Dans le cadre de cette introduction, il s'agira d'explorer la pertinence du concept de << paysage patrimonial >> en tant que cadre a la fois theorique et methodologique permettant d'etudier les processus d'invention, de fabrication, de consommation et/ou de destruction du patrimoine.

L'etude de la constitution d'un ou plusieurs << paysages patrimoniaux >> (heritage scapes en anglais) permet d'examiner des questions communes aux musees et au patrimoine dans le cadre d'un processus appele << patrimonialisation >> (en francais) ou << heritagization >> (en anglais). Le terme << patrimonialisation >> est essentiellement utilise dans la recherche francophone pour designer des actions et procedures, situees dans le temps, qui transforment des lieux, personnes, pratiques et objets en un patrimoine a proteger, exposer et valoriser. L'origine du concept remonte aux travaux des historiens, anthropologues et geographes des annees 1990 (Babelon et Chastel 1994 ; Davallon 2002, 2006 ; Jeudy 1994, 2001 ; Poulot 1998). L'emergence de cette notion signale un tournant tout a la fois epistemologique et methodologique a partir duquel le patrimoine est considere comme un << verbe >> plus que comme un << nom >> (Harvey 2001) et la patrimonialisation comme une pratique culturelle. Ainsi, la recherche se donne pour objectif d'etudier le patrimoine comme processus (et non plus comme corpus) et comme pratique sociale (et non comme pratique professionnelle). La patrimonialisation apparait ainsi comme un outil d'analyse et une maniere de laisser de cote la notion de patrimoine comme chose en abordant la maniere dont les objets acquierent le statut de patrimoine. Henri-Pierre Jeudy s'interesse ainsi au desir, voire a l'obsession des societes contemporaines a leguer un patrimoine (Jeudy 2001). Utilisant l'expression de << machinerie patrimoniale >>, l'auteur souligne le danger d'une approche historique, museographique et patrimoniale s'appuyant sur une representation magnifiee de la societe et de la culture locale. S'interessant aux publics et a la reception, Jean Davallon (2000) reprend quant a lui l'idee d'une filiation inversee. Autrement dit, l'intention du patrimoine et sa production ne sont pas a rechercher dans le passe, aupres de ceux qui leguent, mais elles sont a apprehender dans le present, aupres des heritiers qui decident de recevoir ou non un heritage determine.

Par ailleurs, les travaux des geographes francophones considerent la patrimonialisation dans son rapport a la construction des territoires (Di Meo 1995, 2008 ; Veschambre 2007 ; Herzog 2011). Constatant que la patrimonialisation repose sur une conception occidentale, lineaire et ouverte du temps qui est largement celle de la modernite europeenne, ils y voient un lien avec l'ideologie du developpement durable. Aussi, ils soulignent le caractere delicat, sinon problematique du transfert de ces notions vers des societes non occidentales, associant les processus de patrimonialisation et leur globalisation a de l'imperialisme ou du neocolonialisme.

Dans le champ des etudes anthropologiques, les chercheurs parlent de plus en plus au pluriel en pensant des patrimonialisations multiples, celles menees par les acteurs traditionnels, institutionnels et experts scientifiques, mais aussi celles, alternatives, menees par les acteurs de la societe civile (Rautenberg 2003 ; Tomatore 2006). Les formes d'engagement dans l'activite patrimoniale sont donc multiples et se traduisent par une diversification des contenus patrimoniaux. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.