Academic journal article Ethnologies

Loppis, Vide'granges: Promenades Suedoises Au Milieu Des Restes

Academic journal article Ethnologies

Loppis, Vide'granges: Promenades Suedoises Au Milieu Des Restes

Article excerpt

Que faire des objets uses qui ont accompagne notre quotidien, des objets que l'on ne souhaite plus conserver mais que l'on se refuse a jeter ? Apres un temps d'usage et d'usure, se pose la question de leur devenir et par la, celle de leur transmission. Ce texte porte sur l'analyse de ventes, de ce qui en Suede, se nomme les Loppis. Situees en milieu rural, ces ventes sont effectuees durant l'ete par des particuliers qui proposent leur vieux objets a vendre pendant plusieurs jours, voire semaines, dans leur grange ou leur jardin. Comparables aux ventes de garage en Amerique du Nord, aux vide-greniers ou brocantes en Europe, les Loppis ont la particularite d'engager les acheteurs a la recherche hasardeuse des lieux ou elles se trouvent. Cette logique circulatoire et incertaine conduit a des echanges, des partages--d'espaces (on vient chez les gens) et de paroles (on parle avec eux)--qui tendent a se substituer a un echange monetaire. Les objets s'y echangent pour peu d'argent. Ils sont davantage transmis que vendus. Ainsi est assure un devenir a des objets dont le travail de conservation se trouve delegue a un autre, de passage.

What to do with used items that have been part of our daily life, items we don't want to keep any longer but can't bear to throw away? After the wear and tear period comes the question of what will become of them and then, what about passing them on. This text deals with an analysis of sales, what in Sweden they call Loppis. Located in the countryside, these sales are held in the summer by individuals who offer their old items for sale for several days, sometimes weeks, in their barn or their garden. Similar to North American garage sales, attic sales or flea markets in Europe, Loppis have as their unique feature the involvement of buyers in the risky search for the places where they are held. This circular and unpredictable logic leads to exchanges and sharing--of spaces (you come to where people live) and words (you talk with them)--which tend to replace an exchange of money. The items trade hands for very little cash. They are more transferred than sold. In this way items are sure to become something, items whose preservation is delegated to someone else, someone just visiting.

**********

Depuis plusieurs annees, je m'interesse a une categorie de restes, celles des objets usages, que l'on trouve a la vente sur des marches dont les denominations varient selon les pays ou ils se tiennent (1). Qu'ils soient tenus par des amateurs (vide-greniers, ventes de garage, loppis) ou par des professionnels (puces, brocantes), ces marches partagent des traits communs. Des loppis (Suede), aux vide-greniers (France), aux ventes de garage (Canada, Etats-Unis) jusqu'aux differents marches aux puces, il s'agit de proposer a la vente des objets usages domestiques (provenant parfois du travail) et de les transmettre par l'intermediaire d'une transaction marchande. La (re)mise en marche caracterise la logique circulatoire de ces objets de seconde main. Mais il s'agit de marches et d'objets singuliers qui s'echangent selon des modalites et des moments particuliers. Ces ventes cultivent l'alterite des biens, des lieux, du temps et des modalites de leur transmission.

Les objets d'occasion sont souvent mis en vente pendant un temps social differencie. Pour les marches aux puces, comme pour les vide-greniers, le jour de predilection est le dimanche. Les objets endimanches a l'occasion de ces ventes s'arretent litteralement pour se (re)poser sur le trottoir ou les etals. Jour particulier de la semaine, le dimanche est historiquement le temps de la vacance, le temps du non-travail. De ce point de vue, ces objets sont aussi en vacances de leur valeur d'usage. Certains se presentent proches de l'etat de dechet, proches de la perte. Le dimanche est un jour a part, jour sacre dans la logique chretienne, c'est le jour du repos. Le temps du repos s'annonce comme un temps du repit a consacrer a ce qui a ete fait. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.