Academic journal article Canadian Journal of Education

Les Pratiques De Gestion Des Directions D'ecole Secondaire Sont-Elles Liees a la Reussite Des Eleves?

Academic journal article Canadian Journal of Education

Les Pratiques De Gestion Des Directions D'ecole Secondaire Sont-Elles Liees a la Reussite Des Eleves?

Article excerpt

Leadership, pratiques de gestion et reussite scolaire

La recherche sur la reussite, la perseverance et le decrochage scolaires a souvent concentre son attention sur les differences individuelles entre les eleves et les caracteristiques de leur environnement immediat, notamment le statut socioeconomique (Boggess, 1998; Finnigan, 2012; Institut economique de Montreal, 2008; Marzano, 2000; Van Zanten, 2005). Bien que ces facteurs jouent un role important dans l'explication du phenomene, des recherches ayant recours a un faisceau de variables plus large ont demontre la presence d'un effet associe a l'ecole, agissant comme facteur de risque ou de protection capable de compenser ou d'exacerber les effets differentiels de la situation socioeconomique et psychosociale particuliere des eleves (Teddlie & Stringfield, 2007). Le courant de recherche designant cet objet d'investigation est connu sous le vocable << efficacite de l'ecole >>, pour lequel les definitions varient. Dans tous les cas, on observe au sein des ecoles dites efficaces des taux de reussite de niveau superieur. La methode de comparaison varie toutefois d'une recherche a l'autre: elle s'appuie tantot sur les nombres absolus (Murphy, 1990), tantot sur la presence dans des ecoles de milieux defavorises de taux de reussite equivalents ou superieurs a ceux obtenus par des ecoles situees dans des secteurs mieux nantis (Gauthier, Mellouki, Bissonnette & Richard, 2005), ou encore sur la presence de taux de reussite superieurs dans des ecoles jumelees sur la base des caracteristiques des eleves et de l'environnement (Henchey, 2001). Pour expliquer les taux de reussite plus eleves qu'on y observe, plusieurs etudes ont tente de mettre en exergue les caracteristiques de ces ecoles. Nonobstant les donnees indiquant que les pratiques pedagogiques des enseignants et la collaboration ecole-famille constituent des facteurs de premier ordre (Epstein et al., 2009), une part importante de l'explication semble aussi resider dans une serie de variables reliees aux pratiques de gestion et au leadership de la direction des ecoles (Coleman & Love, 2004; Elmore, 2003; Marzano, Waters & McNulty, 2005; Robinson, Lloyd, & Rowe 2008; Townsend, 2007).

A ce sujet, sur la base de comparaisons d'ecoles plus et moins efficaces, certains auteurs (Collins, 2005; Waits, Campbell, Gau, Jacobs, Rex & Hess, 2006) ont elabore un ensemble de principes organisateurs du milieu scolaire associes a de meilleurs taux de reussite:

* des attentes claires sur le plan de la performance;

* un monitorage continu des resultats;

* une direction affirmee et stable;

* des solutions collaboratives;

* l'adhesion a un programme de qualite;

* des actions personnalisees.

Le portrait qui s'en degage en est un ou la direction de l'ecole exerce un leadership actif, axe notamment sur l'instauration d'un milieu attentif a la reussite des eleves, qui tient compte de leurs besoins specifiques et qui favorise l'implication du personnel. D'autres auteurs rapportent des resultats similaires qui mettent l'accent sur la rigueur, l'evaluation continue et la presence d'attentes elevees (Edmonds, 1979; Rosenholtz , 1991). Pour l'essentiel, les constats precedents sont aussi repliques dans les meta-analyses les plus citees a ce sujet (Levine & Lezotte, 1990; Marzano, 2000; Mujis, Harris, Chapman, Stoll & Russ,

2004; Robinson, Lloyd & Rowe, 2008; Sammons, Hillman & Mortimore, 1995; Scheerens & Bosker, 1997).

Bref, un vaste eventail de variables reliees a la direction des ecoles aurait un effet sur la reussite des eleves; toutefois, ces variables font l'objet de definitions multiples qui se chevauchent les unes les autres, et leur effet ne peut etre qualifie que de differentiel, comme le confirme la recension de Leithwood, Day, Sammons, Harris et Hopkins (2006). Menees au sein d'ecoles efficaces, les etudes qualitatives qu'ils ont analysees concluent a la presence d'effets importants du leadership de la direction tant sur l'apprentissage des eleves que sur le climat social. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.