Academic journal article Ethnologies

« Passions Ordinaires » Ou Nouveaux Objets Patrimoniaux ? Reflexions Sur Les Liens Entre Sport et Patrimoine Culturel Immateriel

Academic journal article Ethnologies

« Passions Ordinaires » Ou Nouveaux Objets Patrimoniaux ? Reflexions Sur Les Liens Entre Sport et Patrimoine Culturel Immateriel

Article excerpt

[C]'est l'observation des faits presents qui permet de mieux comprendre les phenomenes passes, et c'est l'approfondissement du passe qui ouvre l'acces a ce qui s'accomplit sous nos yeux. (Elias 1939 [1969] : 299)

Des quillous presentant leur jeu de quilles lors d'une manifestation culturelle occitane en France, des courses de canots a glace ou de raquettes figurant parmi les manifestations du Carnaval de Quebec, ou encore des pelotaris revendiquant leur culture basque a travers leur sport emblematique, la pelote basque, demontrent que la frontiere entre sport, culture et identite ne semble pas toujours aussi nette, mais egalement que des ponts peuvent s'operer entre ces entites. Pourtant, de prime abord, le sport et le patrimoine peuvent apparaitre comme deux sujets a priori antinomiques. Est-il permis de comparer << Chambord et le maillot de Zidane, le retable d'Issenheim et une banderole de supporters ? >> (Bromberger 2006 : 8). La reaction la plus classique rapprocherait ce champ d'etudes de << l'abus monumental >> stigmatise par Regis Debray (1999), voire meme d'une << quete patrimoniale >> qui recherche les gages de l'authenticite pour assurer un pouvoir ou une identite territoriale (Jeudy 2001 ; Hartog 2003). Posant la legitime question de ce qui est patrimoine et de qui le definit, le sport illustre cette extension de la notion de patrimoine et apparait comme l'un de ces nouveaux objets patrimoniaux si differents de l'ancien concept defini par les historiens de l'art, privilegiant la materialite des objets ou monuments en tant que temoins d'un passe. Les jeux et sports traditionnels incarnent a leur tour une dialectique patrimoniale en etant a la fois en perpetuation et en renouvellement, entre ce qui est acquis et ce qui se transforme, faisant preuve par moments d'une certaine capacite d'adaptation aux evolutions societales. Cette ambivalence s'inscrit dans un processus dynamique de construction et de transmission des expressions culturelles et identitaires, a la fois dans le temps et dans l'espace. Se pose des lors la question du lien entre le patrimoine et le sport : puisque ces deux champs semblent intrinsequement lies, comment des pratiques sportives peuvent-elles contribuer a la patrimonialisation d'expressions culturelles, c'est-a-dire a un processus de reconnaissance sociale d'un heritage culturel de jeux ou de sports traditionnels ? A moins que l'on n'assiste a une sportivisation du patrimoine, c'est-a-dire a l'evolution de pratiques culturelles et sportives traditionnelles vers des evenements sportifs modernes ? Quels sont donc les relations, les facteurs de mutation, les etapes operatoires qui se mettent en place pour qu'un sport devienne patrimoine ou vice versa ?

S'il est permis d'observer qu'un grand nombre de biens patrimoniaux ont ete patrimonialises par le sport, force est de constater qu'il n'existe que tres peu d'etudes ethnologiques sur cette question. Le theme du sport est reste longtemps un champ d'etudes inexplore--voire meme une << sous-culture >> en raison de son caractere peu << scientifique >> et de sa connotation populaire ou associee a la vie quotidienne. Christian Bromberger (1998) soulignait deja le caractere ludique de cette << passion ordinaire >> qui n'est souvent pas prise au serieux par les recherches scientifiques. Il n'en demeure pas moins que le sport et la culture (entendue au sens large, selon la definition de l'UNESCO (2)) restent intrinsequement lies puisque le sport revele des facettes particulieres de la societe qui le faconne. La pratique sportive semble correspondre au << fait social total >> de Marcel Mauss puisqu'elle << traverse et affecte toute la societe et en revele, par consequent, toutes [les] dimensions >> (Pociello 1999 : 2). Ainsi les jeux traditionnels permettent une analyse des fondements et des evolutions de notre culture, notamment a travers certaines dimensions sociales et symboliques de ces pratiques. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.