Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Carrieres Migratoires Des Etudiants Internationaux Dans Une Universite De Recherche Au Quebec : Repenser la Mobilite et Pancrage

Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Carrieres Migratoires Des Etudiants Internationaux Dans Une Universite De Recherche Au Quebec : Repenser la Mobilite et Pancrage

Article excerpt

INTRODUCTION

Depuis les annees 2000, au Canada et au Quebec, l'immigration temporaire est devenue un phenomene qui a pris beaucoup d'ampleur, etant desormais aussi importante que l'immigration permanente. Parmi les travailleurs temporaires, les fractions hautement qualifiers attirent de plus en plus l'attention des gouvernements, qu'il s'agisse des professionnels engages par des entreprises ou des etudiants internationaux. Ces derniers sont desormais au coeur des politiques d'immigration qui cherchent activement a retenir [beaucoup moins que] les talents [beaucoup plus grand que] necessaires au developpement economique. La mobilite se trouve ainsi au centre des paradigmes en matiere de gestion de migrations, devenues de plus en plus temporaires et circulaires (Pellerin 2011).

Dans ce contexte, la demarche sous-jacente a la comprehension des carrieres migratoires des etudiants internationaux suppose, en premier lieu, d'apprehender la notion de mobilite dans une acception elargie, car elle englobe plusieurs dimensions qui vont au-dela de la definition usuelle du deplacement geographique. Cette perspective a inspire de nombreux chercheurs, certains en faisant meme, a la suite des travaux de John Urry (2000), le coeur de nouvelles approches en sciences sociales a l'instar du [beaucoup moins que]tournant mobilitaire[beaucoup plus grand que] ou mobility turn. Ainsi, Alain Bourdin definit la mobilite generalised qui caracteriserait notre epoque comme [beaucoup moins que] la capacite de changer de position dans un espace reel ou virtuel, qui peut etre physique, social, axiologique, culturel, affectif ou cognitif [beaucoup plus grand que] (Bourdin 2005,68). Mais cette mobilite peut aussi etre mise en relation avec l'ancrage qui represente le pole oppose. Si la mobilite est souvent considered sous sa forme de deplacements effectues a partir de l'ancrage dans un lieu, on peut aussi envisager l'inverse, c'est-a-dire [beaucoup moins que] le fait d'etre de plusieurs lieux, de se sentir soi-meme en changeant d'espace, comme pouvant constituer l'element fondateur qui permet de s'investir dans un lieu meme provisoirement. [beaucoup plus grand que] (Remy 1996, 135)

Ces conceptions ouvertes de la mobilite ont un fort potentiel analytique. Elles sont particulierement adequates pour aborder les migrations temporaires des etudiants internationaux, population qui a fait l'objet d'une litterature importante, actuellement en pleine expansion, en raison de la croissance exceptionnelle de leurs effectifs et des retombees economiques qui en decoulent. En Europe par exemple, le programme Erasmus a fait l'objet de nombreuses recherches qui ont explore le portrait sociologique de ces etudiants, les motivations soutenant leurs projets de mobilite, les difficultes et obstacles rencontres, etc. (Erlich 2012). La mobilite y est de plus en plus envisagee comme une forme recomposee de capital culturel de type international, qui vient renforcer les processus de differenciation et d'inegalites scolaires (Ballatore 2010; Draelants et Ballatore 2014; Murphy-Lejeune 2002). Des recherches sont aussi associees a l'etude des transformations du monde universitaire (internationalisation de la formation, uniformisation des curricula, enjeux demographiques, etc.) et plus recemment a l'analyse des metamorphoses urbaines induites par la studentification de certains quartiers. Au Canada et au Quebec, la plupart des recherches sur les etudiants internationaux s'inscrivent davantage dans des perspectives interrogeant les questions d'immigration et viennent s'ajouter a celles qui examinent la reussite scolaire des immigrants (Guilbert et Prevost 2009; Kanoute 2011). Elles abordent peu la dialectique entre mobilite et ancrage dans l'experience des etudiants internationaux, qui s'avere pourtant un point nevralgique dans la comprehension des migrations pour les etudes.

L'objectif du present article est d'examiner cette dialectique entre mobilite et ancrage dans une universite quebecoise particuliere, qui se distingue non seulement par sa forte proportion d'etudiants internationaux mais aussi par son statut d'universite de recherche, oil la plupart de ces etudiants sont d'emblee inseres dans des equipes et dans des laboratoires de haut niveau. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.