Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

L'imaginaire National, L'asile et Les Refugies Syriens En Allemagne et Au Canada : Une Analyse Discursive

Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

L'imaginaire National, L'asile et Les Refugies Syriens En Allemagne et Au Canada : Une Analyse Discursive

Article excerpt

INTRODUCTION

Entre 2011 et 2017, pres de 5,5 millions de Syriens ont cherche refuge dans un autre pays, 6,3 millions ont du etre deplaces au sein meme de la Syrie et plus de 13 millions de Syriens ont eu besoin d'aide humanitaire (International Displacement Monitoring Centre 2017). Dans ce contexte, de nombreux pays sont appeles a accueillir des refugies syriens. Cet article s'interesse a deux pays ayant recu un nombre considerable de ces refugies, soit l'Allemagne et le Canada.

Malgre leurs differences considerables (tant sur le plan de la situation geographique, de leur imaginaire national que de leurs procedures d'admission des refugies), ces deux pays ont ouvert leurs frontieres en septembre 2015 aux Syriens qui fuient une guerre civile de plus en plus virulente, sous la pression de leur population respective. Deux ans plus tard, les enjeux lies a l'accueil des refugies ont fait place aux enjeux lies a l'integration a long terme pour ces deux pays.

Dans cet article, nous nous interessons a la representation des refugies dans les discours publics de ces deux pays. En effet, en Occident, la comprehension de la crise syrienne ainsi que de l'integration des refugies syriens sont principalement faconnees par les discours mediatiques. Ceux-ci ont joue un role crucial dans la creation des representations des refugies en exposant leurs parcours, leur exode ainsi que leur integration au sein des diverses societes qui les accueillent. Si le discours reflete et (re)produit en quelque sorte les realites sociales (Fairclough et Wodak 1997), nous considerons qu'il est possible d'apprehender l'etat de l'integration des refugies dans deux societes differentes par le biais d'une analyse discursive. Plus particulierement, comme demontre par Esses et al. (2017), les representations des refugies dans les medias influencent les attitudes que la population de la societe d'accueil adopte a leur egard et influencent donc les processus d'integration. Par consequent, l'analyse des representations mediatiques des refugies peut nous orienter sur les modalites de leurs trajectoires d'integration.

Inspire par les travaux de Bauder (2011) portant sur le traitement mediatique de l'immigration en Allemagne et au Canada, cet article analyse la conception de ces refugies en tant que membres (potentiels) de la communaute nationale. En comparant un journal allemand (Suddeutsche Zeitung) et un journal canadien (The Globe and Mail), nous examinons les representations des refugies syriens de septembre 2015 a janvier 2016. Plus precisement, nous observons ces representations dans differents contextes. D'abord, celui de compassion massive face aux desespoirs des refugies a l'automne 2015, jusqu'aux reserves et soupcons formules a la suite des attentats de Paris et enfin aux agressions sexuelles survenues a Cologne dans la nuit du 31 decembre 2015.

Notre analyse permet une contribution a l'etat actuel des connaissances sur trois plans. Premierement, il existe a ce jour encore tres peu d'analyses du traitement mediatique des refugies syriens au Canada et encore moins d'analyses comparatives. Notre etude aide a combler cette lacune.

Deuxiemement, nos resultats confirment l'idee soutenue par beaucoup des chercheurs que les deux pays se trouvent a des poles opposes en ce qui concerne leurs traditions et leurs reputations face a l'integration des migrants, forces ou non (Bauder 2011; Brubaker 1992; Winter 2014). L'Allemagne est souvent vue comme la << nation ethnique >> par excellence, c'est-a-dire une nation qui s'identifie a une croyance ou le peuple est considere comme homogene et partagerait une langue, une culture ou meme une ascendance. Elle est alors caracterisee non pas par l'absence de migrants, mais plutot par le refus de leur acceptation au sein de l'imaginaire national. Le Canada, quant a lui, est reconnu comme un pays d'immigration historiquement associe a l'immigration, au melange des peuples et, depuis 1971, a l'appui normatif de l'expression de la diversite ethnique, culturelle et linguistique au sein de l'espace public. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.