Academic journal article Bulletin of the World Health Organization

Standardisation De L'antibiogramme De Neisseria Meningitidis. Detection Des Souches Relativement Resistantes a la Penicilline

Academic journal article Bulletin of the World Health Organization

Standardisation De L'antibiogramme De Neisseria Meningitidis. Detection Des Souches Relativement Resistantes a la Penicilline

Article excerpt

Introduction

Il n'existe pas actuellement de consensus sur les methodes d'etude de la sensibilite de Neisseria meningitidis aux antibiotiques. La nature des milieux employes, l'incubation en presence ou non de dioxyde de carbone, les valeurs critiques, varient en effet avec les auteurs. Jusqu'a ces dix dernieres annees, et a l'exception des sulfamides, la sensibilite de Neisseria meningitidis vis-a-vis des antibiotiques demeurait importante et ne posait pas de probleme therapeutique. Un antibiogramme n'etait pas indispensable. L'apparition de la resistance a la rifampicine, et surtout la multiplication des souches moins sensibles a la penicilline, sont susceptibles de remettre en cause les schemas prophylactiques et therapeutiques.

Afin de comparer les resultats obtenus dans differents laboratoires, de proposer des concentrations critiques, de fournir des donnees epidemiologiques valables pour l'etude de la progression des resistances dans le monde, il devient indispensable de standardiser la determination de la sensibilite des meningocoques aux agents antimicrobiens. Pour bien faire, l'antibiogramme de Neisseria meningitidis devrait comporter une methode par dilution en gelose ou en milieu liquide et une methode par diffusion au moyen de disques. L'unanimite n'est pas faite sur le choix du milieu, ni sur le choix de son fabricant. Les suggestions du National Committee for Clinical Laboratory Standards (NCCLS) (1) semblent, actuellement, les mieux a meme de rallier tous les suffrages. Dans la presente etude, on a donc utilise le milieu de Mueller-Hinton, incube a 37 [degrees] C en presence de 5% de dioxyde de carbone ([CO.sub.2]). Cette methode a l'avantage d'etre applicable en routine par tous les laboratoires. Les buts de l'etude etaient les suivants:

-- proposer pour Neisseria meningitidis un antibiogramme simple, a la portee immediate de tous les laboratoires;

-- proposer des valeurs critiques pour les principaux antibiotiques utilisables en therapeutique et prophylaxie a partir des donnees provenant de cette etude et de la litterature;

-- proposer une strategie facilement applicable de mise en evidence des sensibilites diminuees aux penicillines.

Materiel et methodes

Un total de 189 souches de Neisseria meningitidis, recues dans les laboratoires de l'Hopital d'Instruction des Armees (HIA) Begin de Saint-Mande et du centre collaborateur OMS de Marseille, isolees entre 1991 et 1996 dans le liquide cephalorachidien, le sang, le pharynx, ont ete incluses dans l'etude. Elles appartenaient aux serogroupes suivants: 59 etaient de groupe B, 52 de groupe A, 42 de groupe C, 11 de groupe 29E, 1 de groupe X, 7 de groupe Y, 1 de groupe Z; 14 souches etaient non agglutinables ou polyagglutinables.

Le milieu de Mueller-Hinton supplemente en ions [Mg.sup.++] (25 a 35mg/l) et [Ca.sup.++] (50 a 100mg/l), pH 7,3 [+ or -] 0,1, a ete employe avec toutes les techniques: dilutions en gelose, methode des disques, E-test.

La mesure des concentrations minimales inhibitrices par dilutions en gelose a utilise differentes poudres d'antibiotiques provenant de divers fabricants: la rifampicine, le chloramphenicol, la penicilline G, le cefotaxime, la ceftriaxone, l'amoxicilline, l'ampicilline, la ciprofloxacine, qui ont ete dissoutes selon les recommandations et diluees dans les tampons appropries (1) pour obtenir les gammes de dilution suivantes: penicilline G (0,007 a 4 mg/l), ampicilline ou amoxicilline (0,007 a 4mg/l), cefotaxime (0,007 a 2mg/l), ceftriaxone (0,007 a 2mg/l), chloramphenicol (0,03 a 16mg/l), ciprofloxacine (0,007 a 2mg/l), rifampicine (0,007 a 256 mg/l).

L'inoculum a ete realise a partir d'un isolement cultive sur gelose au sang cuit, incubee 18-24 heures a 370 [degrees] C sous 5% de [CO.sub.2]. Nous avons confectionne une suspension en tampon phosphate a pH 7,2, d'indice 0,5 dans l'echelle de MacFarland (densite optique = 0,03 a 0,04 au spectrophotometre a 600 nm) et depose [10. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.