Academic journal article Canadian Journal of Education

Implication Scolaire Des Parents et Adaptation Comportementale, Sociale et Scolaire Des Filles et Des Garcons Ayant Eu Des Problemes De Comportement a L'enfance

Academic journal article Canadian Journal of Education

Implication Scolaire Des Parents et Adaptation Comportementale, Sociale et Scolaire Des Filles et Des Garcons Ayant Eu Des Problemes De Comportement a L'enfance

Article excerpt

Remerciements

Cette etude a ete rendue possible grace au soutien financier des Instituts de recherche en sante du Canada (#82694), du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (#435-2012-0803 et #435-2012-0821) et du Fonds de recherche du Quebec Societe et culture (#164717). Les auteurs remercient chaleureusement tous les participants de l'etude.

Introduction

Des l'ecole primaire, un nombre considerable d'enfants presentent des problemes de comportement exteriorises (PCE) qui peuvent nuire a l'atteinte des objectifs d'instruction, de socialisation et de qualification du ministere de l'Education (ministere de l'Education, du Loisir et du Sport [MELS], 2007 ; ministere de l'Education et de l'Enseignement superieur [MEES], 2016). Les PCE, qui peuvent etre caracterises par des comportements d'agression, de bris de regles, d'impulsivite ainsi que des crises de colere (Dishion & Kavanagh, 2003 ; Sheridan et al., 2012), perturbent le developpement social (American Psychiatric Association [APA], 2013 ; Dishion et Kavanagh, 2003) et l'apprentissage scolaire de l'eleve (Egelund & Hansen, 2000). A plus long terme, les enfants dont les PCE se manifestent des le primaire sont particulierement a risque de delinquance a l'adolescence (Maguire, Niens, McCann, & Connolly, 2016 ; Murray & Farrington, 2010), d'echec et de decrochage scolaires et de persistance des difficultes jusqu'a l'age adulte (Fontaine, Carbonneau, Vitaro, Barker, & Tremblay, 2009 ; Miller, Malone, & Dodge, 2010 ; Romer, 2010).

Bien que les garcons soient plus nombreux a presenter des PCE que les filles (Kaiser, Cai, Hancock, & Foster, 2002 ; Maughan, Rowe, Messer, Goodman, & Meltzer, 2004), celles qui presentent des PCE severes a l'enfance seraient exposees a des niveaux de risque plus eleves que les garcons (Dery, Toupin, Verlaan, & Lemelin, 2013 ; Fossum, Morch, Handegard, & Drugli, 2007 ; Goodfellow, Lapalme, Dery, & Lemieux, 2017 ; Keenan, Stouthamer-Loeber, & Loeber, 2005) et seraient particulierement vulnerables a la persistance des PCE (Odgers et al., 2008) et au developpement d'autres difficultes d'adaptation a l'adolescence (Kroneman, Loeber, Hipwell, & Koot, 2009 ; LehtoSalo, Narhi, Ahonen, & Marttunen, 2009 ; Maguire et al., 2016 ; Odgers et al., 2008 ; Stringaris, Lewis, & Maughan, 2014). Certains facteurs de protection, dont l'implication scolaire des parents, pourraient contrer les risques et favoriser une meilleure adaptation a l'adolescence de ces filles et garcons.

Role de l'implication scolaire des parents pour l'adaptation de l'enfant

L'implication scolaire des parents refere a une interaction entre le parent et l'enfant ou l'enseignant pour soutenir le processus d'education de l'enfant (El Nokali, Bachman, & Votruba-Drzal, 2010 ; Epstein, 2011 ; Gerard & Booth, 2015 ; Hoglund, Jones Brown, & Aber, 2015). Selon le modele d'Epstein (2011), l'implication scolaire des parents peut se definir par toute action ou strategie mise en place a la maison, a l'ecole ou dans la communaute, favorisant une collaboration entre les milieux dans le but de soutenir le developpement et l'apprentissage de l'enfant durant son parcours scolaire. Ces strategies peuvent concerner tant le soutien au role parental pour l'etablissement de conditions favorables a l'apprentissage que la communication bidirectionnelle entre la famille et l'ecole, le benevolat des parents a l'ecole et le soutien scolaire a la maison.

Bien que l'implication scolaire des parents puisse contribuer a favoriser l'adaptation des enfants ayant des PCE (Kim et al., 2012), elle semble diminuer au debut de l'adolescence (Epstein, 2011 ; Hill & Tyson, 2009). Des facteurs tels que la difficulte des parents a s'impliquer en classe et a communiquer avec les enseignants (Epstein & Sanders, 2000 ; Hill & Taylor, 2004 ; Seginer, 2006), la complexite des matieres enseignees (Epstein & Dauber, 1991 ; Seginer, 2006) et le besoin nouveau d'autonomie des eleves (Seginer, 2006) pourraient expliquer cette diminution. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.