Academic journal article French Forum

Regime et Sensibilite: Manger, Pleurer et Boire Dans Les Memoires De Marmontel

Academic journal article French Forum

Regime et Sensibilite: Manger, Pleurer et Boire Dans Les Memoires De Marmontel

Article excerpt

Le premier livre des Memoires de Marmontel, ecrit vers 1793, rassemble en un bloc semi-autonome les souvenirs d'enfance de l'ecrivain, qui vont de sa naissance Bort en Limousin en 1723 jusqu'a son entree dans l'age d'homme, marquee par l'achevement de ses etudes, puis par la mort de son Pere, en 1740 [1]. Les faits et les evenements relates par le vieillard, que la tourmente revolutionnaire avait force se refugier a Abloville, avaient pour objectif avoue d' "egayer" ses enfants et de "les instruire d'exemples"; mais par-dela ce didactisme, Marmontel admet qu'ils "etaient pour [lui] un soulagement veritable, en ce qu'ils effacaient au moins, pour des momens, les tristes images du present par les doux songes du passe" (XX, 47I). Le "palimpseste de la memoire" (Baudelaire) estici devoile. Dans la mesure exacte ou on le recompose depuis un observatoire qu'il a pour but de nimber, le souvenir est deux fois determine par ce qui lui succede: non pas deforme par le present mais bien forme par lui, il en herite le poi nt de vue et la perspective; non pas juxtapose lui mais s'y superposant, il en garde la trace cachee, comme une secretion fossile conserverait l'empreinte du corps qui l'aurait produite. Par cette conception, complementaire de celle que l'on adopte ordinairement et qui trouve dans le passe ce corps originaire, nous voulons suggerer que le souvenir est simulacre; et son recit, elaboration secondaire.

Il faut donc lire avec prudence et avec soin non seulement la disposition des faits recueillis par le memorialiste, mais encore le statut qu'il leur donne. Ainsi, la facon dont il rend compte d'une maladie--ses causes, son evolution, son terme--depend de ce qu'il sait au temps ou il ecrit, le phenomene antidatant d'un demi siecle son explication; dememe, il est probable que telle evocation nostalgique de la table familiale se ressente d'une sensibilite culinaire acquise ulterieurement--et, peut-etre, de la diete imposee par la Terreur. Les Memoires sont tou-jours hybrides; leur echeveau tient en echec le phantasme du demeloir qui hante bien des historiens, car il n'est le plus souvent nul document brut pour en pretendre resoudre la complexite diachronique. S'il ne peut au moyen de ce seul materiau proceder des periodisations definitives, l'analyste du moins peut reperer les enjeux, les tensions qui travaillent le texte, et identifier, parmi les elements d'une problematique sociale ou culturelle, ceux qui se r eflechissent dans l'oeuvre.

Notre projet est d'interroger, dans ces souvenirs d'enfance, certaines manifestations de sensibilite relative la nourriture et aux larmes, de mettre en lumiere leurs fonctions et le systeme qu'elles forment l'interieur du texte. Se nourrir et pleurer sont en effet deux activites a la fois primitives, remontant aux premiers instants de la vie, et culturelles, investies de fortes valeurs morales; elles sont ainsi vouees au changement, puisqu'elles accompagnent l'individu dans ses metamorphoses et ses inscriptions sociales successives, marquees a chaque etape par le renouvellement des contextes et des codes. Plus que les autres en consequence, elles nous paraissent propres a eclairer les liens essentiels que les recits autobiographiques entretiennent au XVIIIe siecle avec le corps. Tout en puisant chez les historiens des mentalites et de l'alimentation des donnees qui eclairent le texte de Marmontel et en soulignent certains aspects, nous voudrions surtout montrer a l'oeuvre une lecture du passe, indissociable des Memoires, par le prisme d'un corps sensible, retenu dans le temps qui passe, enracine dans l'histoire et lui donnant son sens.

Dans les pages de ce premier livre, le lecteur est frappe du nombre eleve des scenes de repas ou des passages concernant la nourriture. La litterature memoriale, en effet, n'avait jusque'alors guere porte d'attention a cet aspect de la vie privee et c'est aux contemporains de Marmontel--Rousseau, Casanova surtout--que l'on doit cette nouveaute. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.