Academic journal article The Canadian Geographer

Pour Une Localisation Optimale Des Centres De Transbordement Intermodaux Entre Reseaux De Transport: Formulation et Extensions

Academic journal article The Canadian Geographer

Pour Une Localisation Optimale Des Centres De Transbordement Intermodaux Entre Reseaux De Transport: Formulation et Extensions

Article excerpt

Introduction

Durant la derniere decennie, de nombreuses publications se sont interessees a differents aspects de la problematique du transport multimodal tels que la complementarite des modes de transport, les modifications de politiques tarifaires, la ventilation des flux entre modes et ses eventuelles repercussions environnementales (Hayuth 1987; Mc Kenzie et al. 1991; Hanson 1995; Muller 1995; Rodrigue 1999). Cet interet accru (Brunet 1993; Slack 1998; Goetz et Rodrigue 1999), justifie par la necessite de repenser la maniere dont on peut satisfaire les besoins grandissants en transport tout en disposant de moyens limites, s'est notamment manifeste a travers le developpement de modelisations tres raffinees (voir par exemple Guelat et al. 1990; Popken 1996). Cellesci, principalement axees sur des problemes d'optimisation de choix d'itineraires et/ou de modes de transport, ont ouvert la voie a de multiples applications (voir par exemple Jourquin et Beuthe 1996; Miller et al. 1996). Paradoxalement, la problematique de la localisation des centres de transbordement est restee peu abordee, si ce n'est sous l'angle de la theorie des aires de marche (Nierat 1992) ou, en recherche operationnelle, a travers les schemas d'organisation hub-and-spoke (Campbell 1994a; O'Kelly 1998). Pourtant, elle semble essentielle. En effet, si l'on s'en refere aux changements considerables survenus dans le developpement et dans l'organisation des systemes de transport, force est de constater que la localisation au sein d'un reseau de communication devient d'une importance capitale (Merlin 1991; Dupuy et Stransky 1996). Cette importance resulte des liens etroits existant entre la structure spatiale des reseaux et T'organisation de l'espace geographique sous-jacent (Haggett et al. 1977; Anderson et al. 1996; Peeters et al. 1998).

Pour etre concurrentiel, le transport multimodal doit offrir des alternatives economiquement competitives aux flux habituellement captifs d'un mode de transport. Or, parmi les nombreux elements entrant en ligne de compte dans cette recherche de competitivite (tarification propre aux differents modes, distances parcourues, volume des flux, couts de transbordement, perte de temps, risque d'endommagement des marchandises, etc.), plusieurs etudes empiriques ont mis en evidence l'importance de la localisation des centres de transbordement ou s'opere le changement de mode (voir par exemple Nierat 1992; Charlier et Ridolfi 1994). Envisager des echanges potentiels entre reseaux de transport en tout point de ceux-ci n'est pas praticable, principalement en raison des investissements substantiels inherents a la specialisation de l'infrastructure que necessite tout centre de transbordement (ou plate-forme multimodale). Par consequent, determiner ou localiser un nombre limite de ces centres de transbordement de maniere a etablir un systeme de transport efficient et optimal est une question pertinente. C'est cette problematique particuliere que nous proposons de discuter dans cet article en l'envisageant sous l'angle de la theorie de la localisation. En recherchant les localisations des centres de transbordement qui minimisent les couts totaux associes a la circulation des flux, on peut definir un systeme d'une plus grande efficacite qui genere des alternatives de transport competitives suivant ce critere.

La theorie de la localisation permet d'aborder diverses problematiques spatiales liees au transport. Le lecteur en trouvera un tres bon apercu, certes non exhaustif, dans plusieurs publications discutant aussi bien de la definition des problemes que des modeles en euxmemes (Hansen et al. 1987; Love et al. 1988; Daskin 1995; Drezner 1995; Labbe et al. 1995) ainsi que des methodes de resolution qui y sont associees (voir par exemple Nemhauser et Wolsey 1988). Une revue annoteqe de la litterature peut egalement fournir au lecteur interesse un point de depart utile a la decouverte des diverses problematiques abordees ces dernieres annees (Dell'amico et al. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.