Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Modeles D'insertion Urbaine Des Groupes Ethniques: Discussion a Partir Du Cas Des Quartiers Multiethniques Montrealais

Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

Les Modeles D'insertion Urbaine Des Groupes Ethniques: Discussion a Partir Du Cas Des Quartiers Multiethniques Montrealais

Article excerpt

ABSTRACT/RESUME

Comment les immigrants, et plus largement, les groupes ethniques inserent-ils dans la ville? Comment se distribuent-ils dans l'espace urbain? A partir des resultats d'une vaste enquete sur la cohabitation interethnique dans la region montrealaise, cet article propose une discussion des modeles d'insertion urbaine generalement utilises dans la litterature pour qualifier la maniere dont les populations d'origine immigrante s'inscrivent dans l'espace urbain ainsi que les significations sociales associees a cette inscription. Du quartier d'accueil et de transition, a Ia mosaique d'enclave et au cosmopolitisme, nous verrons que la complexite croissante des dynamiques d'installation des immigrants impose d'abord le recours simultane une pluralite de modeles. La croissance du caractere multiethnique des quartiers tout comme la diffusion de l'installation des immigrants vers la banlieue nous obligent a repenser nos modeles d'analyse.

How do immigrants, and more broadly, ethnic groups, make their place in the city? How do they spread out in urban space? This paper will draw upon data gathered for a research project exploring interethnic "cohabitation" in the Montreal area. Results of a large survey conducted in seven multiethnic neighborhoods will lead to a discussion of analytic reference models currently used to qualify the urban integration process of immigrant populations and the social meanings associated with this process. From reception areas to enclavic pluralism and cosmopolitism, we will comment on the increasing complexity of immigration installation processes and the need for researchers to constantly refer to several conceptual models of insertion/integration to comprehend this phenomenon. Neighborhood composition is becoming more and more multiethnic while suburbs are becoming a preferred installation area for several immigrant groups. These recent trends are one of the reasons why new concepts are needed to better understand the immigration process in metropolitan areas

Comment les immigrants, et plus largement, les groupes ethniques s'inserent-ils dans la ville, comment se distribuent-ils dans l'espace urbain? Cette insertion nous informe-t-elle sur le processus d'integration de ces group es? Telles sont les questions a l'origine de plusieurs recherches, depuis les travaux pionniers de l'Ecole de Chicago. Ceux-ci avaient tente de definir un modele permettant de rendre compte des etablissements successifs des immigrants. Beaucoup de chemin a ete parcouru depuis les premieres theories de l'assimilation basees sur le constat de la concentration des nouveaux immigrants dans des enclaves en peripherie du centre-ville, puis de leur progressive dispersion dans l'espace au fur et a mesure de leur integration dans la societe d'accueil. Ce schema - de l'enclave La dispersion - n'a plus aujourd'hui valeur universelle. Par exemple, plusieurs chercheurs ont montre que la reussite economique et sociale n'altere pas necessairement Ia tendance la contiguite residentielle, pour reprendre l' expression de McNicoll (1993), comme en temoigne le cas de nombreuses communautes juives. (2) Par ailleurs, si la tendance la proximite residentielle reste significative pour bon nombre de communautes ethniques (Kalbach 1990), elle aurait cependant change de signification. Selon Herberg, elle servirait moms proteger une communaute ethnique contre les influences exterieures qu'a appuyer des strategies de construction de reseaux institutionnels afin de mieux integrer ses membres dans la cite.

L'actualite internationale est venue ces dernieres annees relancer ces questions. Les tensions ethniques qui ont bouleverse plusleurs grandes villes (de Los Angeles la banlieue de Lyon) ont en effet attire l'attention sur les dimensions proprement urbaines de l'immigration: processus de segregation des espaces residentiels, relegation de groupes ethniques dans des tissus urbains degrades et sous-equipes, etc. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.