Academic journal article Canadian Journal of Regional Science

Systemes Productifs Localises, Action Publique et Innovation: L'exemple De la [Much Less Than] Mecanic Vallee [Much Greater Than] (Midi-Pyrenees-France)

Academic journal article Canadian Journal of Regional Science

Systemes Productifs Localises, Action Publique et Innovation: L'exemple De la [Much Less Than] Mecanic Vallee [Much Greater Than] (Midi-Pyrenees-France)

Article excerpt

La configuration de l'industrie en Midi-Pyrenees permet d'isoler, au-dela du pole toulousain, plusieurs ensembles territoriaux caracterises par une concentration spatiale d'entreprises intervenant dans des secteurs d'activites relativement proches. Parmi ces entites, la [much less than]Mecanic vallee[much greater than] offre une configuration particuliere. Identifiee par la DATAR comme un des 96 [much less than]Systemes Productifs localises[much greater than] francais elle est d'abord marquee par une forte heterogeneite. Debordant les limites nord-est de la region pour inclure les bassins d'emploi de Tulle et de Brive elle comprend, en Midi-Pyrenees, ceux du Nord-du-Lot, de Figeac-Decazeville, de Rodez et de Villefranche-de-Rouergue (voir figure 1). Avec 250 entreprises et 14000 emplois elle constitue, aux marges sud-ouest du Massif central une [much less than]rdgion [much greater than]industrielle de premier ordre. Mais, plus qu'un systeme productif cette concentration d'entreprises apparait d'abord comme un groupement de foyers industriels aux identites affirmees. Tulle et Brive dont l'activite economique a pendant longtemps ete 1iee a la presence d'usines d'armement, Figeac dont Ia specialisation dans l'industrie aeronautique date de la premiere moitie du [20.sup.eme] siecle, le bassin de Decazeville specialise dans la production de charbon et dans Ia sidaro-metallurgie depuis le [19.sup.eme] siecle, Rodez qui a profite, dans les annees 1970, de la delocalisation d'une unite de production de l'dquipementier automobile Bosch, et Villefranche-de-Rouergue qui beneficie de l'implantation d'une importante unite de production specialisee dans la visserie aeronautique, en sont les principales composantes. A ces differences sectorielles s'ajoutent des differences en termes d'organisations productives. Certains foyers sont domines par des unites de production relevant des grands groupes industriels, d'autres sont plutot caracterises par la presence d'un semis de PME-PMI autonomes.

Le [much less than] coeur [much greater than] de cette Mecanic Vallee est constitue par le bassin de Capdenac-Decazeville. Confronte, apres la fin de l'exploitation de charbon souterrain dans les annees 1960, l'arret de l'activite' sidero-metallurgique et de la production de zinc brut en 1987 qui entraine la disparition de plus de 800 emplois industriels, ii semble promis un avenir bien sombre. L'arret de l'exploitation miniere avait souleve un profond mouvement de protestation largement relaye au niveau national et conduit la mise en oeuvre par l'Etat, des prmieres mesures de reconversion, reconduites ensuite dans d'autres bassins miniers. Il s'agissait, pour l'essentiel, d'accompagner par un traitement social les suppressions d'emplois et d'inciter par des dispositifs financiers avantageux l'installation de nouvelles entreprises, vingt ans plus tard, dans le cadre reglementaire des dispositifs [much less than] poles de conversion [much greater than], l'Etat intervient a nouveau de maniere massive dans le b assin de Capdenac-Decazeville et participe au financement d'une operation de redynamisation du tissu economique a la fois originale et volontariste (Grossetti et al 1998), dont la creation de la SORID (1) est une parfaite illustration. Par deux fois en moins d'une generation le bassin est le theatre d'experiences innovantes en matiere de reindustrialisation elargies ensuite a d'autres territoires en difficulte. Mais, a la difference des premieres mesures qui etaient pour l'essentiel quantitatives, les reponses apportees apres 1987 contiennent egalement un volet qualitatif. Or, si dans un premier temps les resultats sont a la mesure des esperances, le ralentissement de l'activite economique a partir de 1991, porte un coup severe a cette nouvelle tentative de reconversion.

Cependant, des 1994, des indices permettent de deceler une nouvelle dynamique economique. Des PME qui exercent leur activite dans des filieres sans lien apparent avec l'ancien systeme productif, deconnectees du projet de reconversion concu en 1987, creent a nouveau des emplois et se developpent sur la base de dynamiques relationnelles et de diffusion de l'innovation. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.