Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

La Constitution De Liens Faibles: Une Passerelle Pour L'adaptation Des Immigrantes Centro-Americaines Meres De Jeunes Enfants a Montreal. (1)

Academic journal article Canadian Ethnic Studies Journal

La Constitution De Liens Faibles: Une Passerelle Pour L'adaptation Des Immigrantes Centro-Americaines Meres De Jeunes Enfants a Montreal. (1)

Article excerpt

Introduction

Cet article s'insere dans le cadre d'un projet de recherche qualitative plus vaste (2) explorant le processus d'insertion urbaine d'une cinquantaine de femmes immigrees d'Amerique centrale, de l'Inde, de Pologne et de Viet-nam arrivees Montreal entre le milieu des annees 1980 et le debut des annees 1990. (3) A partir d'une perspective interdisciplinaire et comparative (s'inspirant de la geographie sociale, de la sociologie des reseaux et des etudes urbaines feministes), nous avons etudie la constitution et la mobilisation des reseaux d'entraide et de sociabilite de ces femmes, toutes meres de jeunes enfants mais de statuts socio-economiques diversifies. Nous avons aussi examine l'importance de divers facteurs sur les processus d'acclimatation, d'adaptation et d'integration (Canadian Council for Refugees, 1998: 7-8) au pays recepteur au cours des cinq huit annees suivant l'etablissement a Montreal.

D'une portee beaucoup plus restreinte, le present article aborde--chez l'un des groupes cibles, soit les Centro-americaines--une dimension peu etudiee dans la litterature sur l'adaptation des immigrants, mais de plus en plus reconnue comme charniere dans le passage de l'insertion a l'integration, soit la constitution de "liens faibles" qui permettent de diversifier le reseau social et qui servent de passerelle vers des ressources socio-economiques et culturelles au-dela de celles du milieu ethnique d'origine (Aroian, 1992; Hagan, 1998). (4)

I - Liens forts, liens faibles et insertion sociale: des questions theoriques

L'etablissement d'un immigrant dans un nouveau pays entraine un important processus de reconstruction de son reseau personnel au cours des annees qui suivent son arrivee. Depuis les travaux fondateurs de l'Ecole de Chicago, la communaute ethnoculturelle d'origine a souvent ete percue comme un des premiers lieux de reference des nouveaux immigrants et un element facilitant de leur adaptation et leur integration, surtout lorsqu'il y existe des fortes traditions d'entraide (Benson, 1990; Kalbach, 1990; Remy, 1990; Simon, 1992). Les etudes sur l'integration des nouveaux immigrants se sont, d'ailleurs, beaucoup centrees sur l'analyse detaillee de la vie de communaute culturelles homogenes localisees dans un quartier specifique (Breton, 1964; Lavigne, 1987). Elles se sont plus rarement interessees aux trajectoires individuelles (par exception: Katuszewski et Ogien, 1981; Rogers et Vertovec, 1995), encore moins celles des femmes immigrantes.

La conceptualisation theorique proposee par les etudes sur les reseaux sociaux (Mitchell, 1969; Wellman, 1979) devient tres utile lorsqu'on cherche precisement a suivre ces processus. Cette approche etablit, par exemple, des distinctions entre divers types de liens interpersonnels. Ainsi les relations d'une personne peuvent etre creees a partir de sources differentes (parente, voisinage, activites de loisir, travail, etc.) (Litwak et Szelenyi, 1969). Les personnes avec qui chacun est lie jouent aussi des role distincts au sein du reseau (sociabilite, confidence, aide materielle, information, etc.) (Fischer, 1982, Fortin, et al., 1987; Dandurand et Quellette, 1992; Godbout et Charbonneau, 1996).

Le concept de liens faibles

C'est en reference a cette idee de roles differencies que Granovetter (1973) a developpe son concept de "liens faibles." Celui-ci met en evidence la possibilite que les relations sociales d'un individu n'ont pas toutes la meme intensite. Les liens faibles referent plus aux connaissances qu'a la famille et aux amis, et des fonctions plus instrumentales qu' emotionnelles. La faiblesse du lien suppose la fois une interaction moins frequente entre les personnes, un certain affranchissement de l'espace de proximite geographique pour la constitution des liens et une specialisation plus grande de la fonction de ces derniers. Les membres du reseau avec qui le lien est qualifie de fort ont beaucoup de chances de se connaitre entre eux, ce qui implique notamment une moindre diversite des sources d'information disponibles aux membres (Aroian, 1992; Hanson et Pratt, 1995; Hagan, 1998). …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.