Academic journal article Modern Journal of Language Teaching Methods

L'effet Du Résumé De Texte Sur L'apprentissage De la Lecture

Academic journal article Modern Journal of Language Teaching Methods

L'effet Du Résumé De Texte Sur L'apprentissage De la Lecture

Article excerpt

RÉSUMÉ

Ce reccherche monrte: peut-il aider les élèves à améliorer la qualité de leurs résumés ? Si oui, comment ? il y a une stratégie pour l'enseignement de résumé? quelles sont les difficultés de compréhension et quelles sont les méthodes de lecture mises en place par les enseignants ? Alors, une grande majorité des élèves ne connaissent pas les procédures à mobiliser et ne savent pas utiliser des stratégies pour mieux comprendre un texte d'où le rôle important jouait par l'enseignant. Alors, l'objet « résumé » et les objectifs d'apprentissage associés ont un caractère général; pour trouver des pistes méthodologiques, les enseignants doivent recourir à des moyens d'enseignement. Il reste que le résumé est essentiellement développé pour le texte narratif; dans ce cas, il apparaît encore comme avant tout un moyen de contrôle de la compréhension. Pour le texte informatif, comme rien ou presque n'est dit à ce propos, il s'agit alors de déduire ce que pourraient être les résumés à envisager. Les propositions sont générales, la situation de communication devrait jouer un rôle central, mais ce n'est guère facile de comprendre comment pourraient fonctionner de tels résumés. Utiliser le résumé comme une aide à la lecture et à la mémorisation de textes longs et disposer d'un résumé pour faciliter un apprentissag. Le résumé est un outil qui favorise les synthèses, facilite l'organisation en mémoire des informations lues et incite à une autoévaluation de la compréhension.

Une fiche résumé pourra formaliser les éléments les plus importants. Par exemple, avoir le résumé avant la leçon ou la lecture permet de mieux comprendre et repérer les différentes parties de la leçon, ou comment les informations s'organisent le résumé peut garder l'équivalence informative et représenter la pensée de son auteur ou de son auteure et contenir l'essentiel des informations; Il ya quelques statégies de résumer un texte et Les questionnaires qui peuvent aider les faibles lecteurs à mieux comprendre les textes.

LES MOTS-CLÉS:

Méthodologique, résumé, compréhension, lecture,enseigner

1) Introduction

Résumer, c'est recomposer un texte où l'on exprime avec un minimum de mots les idées, les arguments, le mouvement même de la pensée de l'auteur, en restant fidèle, dans la mesure du possible, à son esprit et son ton. En fait, un résumé, c'est un texte réécrit dans un espace limité. Il doit donc aller à l'essentiel. Le résumé est un outil important pour toute recherche ou présentation en sciences humaines car il condense l'argumentation et ainsi rend plus aisé les critiques et comparaisons.

La lecture est une activité complexe au carrefour de diverses disciplines à savoir la neurobiologie, la linguistique, la psychologie cognitive et la sociologie. Lire c'est poser des questions à un texte, prélever des informations, procéder par hypothèses et anticipations, saisir un sens global, trouver la réponse à un problème, en somme c'est mettre en place des structures mentales. Pour que les élèves apprennent à lire, l'enseignant doit prévoir différentes activités pour que les élèves acquièrent diverses compétences. Ces compétences mises en jeu en lecture sont tout d'abord d'ordre linguistique permettant la maîtrise du code écrit des règles de grammaire et de la syntaxe.

Les compétences pragmatiques permettent la maîtrise des différents registres de langue et la capacité à prendre en compte la situation de communication et d'énonciation enjeu dans le texte lu. Les compétences culturelles renvoient à la culture générale. Quant aux compétences métacognitives, elles permettent au lecteur de réfléchir sur son activité et les stratégies mises en jeu pour les réguler au mieux. Ainsi, on note que lire présuppose des conditions indispensables.

Deux erreurs de diagnostic sont fréquentes : La première tend à confondre (mal) lire et (mal) comprendre. Il existe pourtant un moyen simple - mais trop peu utilisé pour savoir si les difficultés à comprendre un énoncé écrit sont de « vraies » difficultés de lecture : existe-t-il des difficultés de compréhension quand le même énoncé est présenté oralement ? …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.