Academic journal article Studies in Literature and Language

Ethique et Esthétique Chez Milan Kundera

Academic journal article Studies in Literature and Language

Ethique et Esthétique Chez Milan Kundera

Article excerpt

Résumé

Dans la création de Milan Kundera, l'éthique et l'esthétique se combinent étroitement. L'éthique est le thème préféré de Milan Kundera. Tant dans ses romans que dans ses essais sur la théorie du Roman, nous pouvons trouver les manifestations de cette préférence. Pourtant, Milan Kundera ne font pas le jugement moral dans ses oeuvres, ses goûts éthiques conduisent finalement au but esthétique.

Mots Clés: Milan Kundera; Roman; Éthique; Esthétique

INTRODUCTION

Le Roman, c'est le genre littéraire préconisé toujours par Milan Kundera. En 2014, après une dizaine d'années de séparation avec ce genre, il a publié son nouveau roman La fête de I 'insignifiance, ce qui pourrait témoigner de sa préférence pour ce genre. Dans la lecture de ses oeuvres, beaucoup de lecteurs et de critiques ont fait une remarque: il y a un complexe des morales dans ses romans et dans les essais sur la théorie du Roman. Un chercheur chinois, LIU Xiaofeng, a dit dans son livre Le corps lourd: Narration sur l'éthique contemporaine: «Les romans de Kundera racontent les histoires sur les morales... Il lance ses appels éthiques... ses narrations romanesques et ses essais sur le Roman constituent une littérature éthique.» (Liu, 2004, p. 130). L'éthique, c'est une obsession de Milan Kundera, son thème préféré.

1. ETHIQUE DANS LES THÉORIES ROMANESQUES

Dans ses essais tels que L'Art du roman, Les Testaments trahis et Le Rideau, Kundera a mené des reflexions sur ce genre dans le domaine des théories. Surtout dans son premier essai L Art du roman, ayant fait les recherches sur le commencement ou la montée, le développement et la fin du Roman, il a proposé l'essentiel de ce genre, qui est étroitement hé à l'éthique. On pourrait dire que l'existence du Roman, est au fond «un événement moral» (LIU Xiaofeng, 2004, p.132).

Le Roman a monté à l'époque moderne» (Watt, 1957, p.31) , cette phrase d'Ian Watt a été largement accepté. Mais pourquoi le Roman a monté à l'époque moderne ? Voci les réponses de Milan Kundera sur cette question :

Dieu, qui avait contrôlé toujours l'univers, établi l'ordre des valeurs, distingué le bien du mal, a quitté sa place peu à peu. A ce moment-là, Don Quichote, sorti de chez lui, ne connaît plus le monde. En absence du Juge suprême, le monde est devenu soudain très ambigu; la Vérité unique et sacré se divise en de milliers de vérités relatives que les hommes se partagent. D'où vient le monde moderne et ainsi de suite son reflet et sa représentation: le Roman. (Milan, 1986, p.7)

On peut en conclure: avant, c'est Dieu qui contrôlait la morale suprême et s'occupait du juge moral et définissait le sens de la vie, tout était clair, on n'avait pas besoin du Roman. Pourtant, le monde moderne est né avec la Raison descartien et les esprits des sciences, l'Homme s'élève comme dominateur de la nature, en en même temps, Dieu, Juge suprême, il n'est plus là, il est absent. Il résulte de ce processus laïque que le bien et le mal prédéterminés par Dieu n'existent plus, et que les valeurs sont vagues, et que le sens de la vie est incompréhensible. Car «un homme, limité, mortel, existé seulement par hasard, ne peut pas obtenir le sens de sa vie de ses semblables, lequels sont aussi limités, mortels et exitent seulement par hasard aussi» (Rorty, 1998, p.100). Chacun pourrait se poser une question : pourquoi les autres ont raison alors que moi, j'ai tort ? de toute façon, les autres, comme moi, nous soimnes semblables, ils n'ont pas le droit de me juger. Dans L'Evangile selon saint Luc (6, p.39), n'a-t-il pas dit: «Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? Ne tomberontils pas tous deux dans un trou ?» Dans ce cas le Roman a pris sa naissance. Elle est une forme avec laquelle l'homme fait des recherches sur le sens de la vie devant les ambiguïtés des morales et les situations sombres. En employant ce genre littéraire, on discute de tous les domaines de notre univers et de notre vie, met au point les éléments essentiels de l'existence, met en scène les paradoxes et les conflits de divers valeurs, guidant ainsi le choix des morales. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.