Academic journal article Psychology in Russia

Les Aspects Methodologiques Des Rapports Entre Concepts Du Signe et Du Symbole Dans la Theorie Historico-Culturelle De L.S. Vygotski

Academic journal article Psychology in Russia

Les Aspects Methodologiques Des Rapports Entre Concepts Du Signe et Du Symbole Dans la Theorie Historico-Culturelle De L.S. Vygotski

Article excerpt

Lev Vygotski (1896-1934), fondateur de la théorie historico-culturelle

Les concepts du signe et du symbole occupent une place importante dans la théorie historico-culturelle établie par Lev Vygotski, un psycho- logue russe très connu en Russie et ailleurs. La psychologie historico-culturelle est une conception du développement psychique de l'homme proposée dans les années 1920-30 par Vygotski et ses collègues Léontiev et Luria (Zinchenko, Tkhostov, Shilko, 2008). Cette école a été fondée au déclin de l'âge d'argent ou de la Renaissance de la culture russe où il n'existait pas de frontières strictes entre la science et l'art, l'esthétique, la philosophie et même la théologie. Schpet, Lossev, Bakhtin, Florenski se spécialisaient en tous ces sphères au même temps. Vygotski lui-même n'était pas seulement psychologue, mais aussi critique de l'art, philosophe et méthodologue de la science. Un trait important de son approche était la tendance de l'intégration de différentes connaissances sur l'homme, des approches et méthodes diverses de l'étude du psychisme et du comportement de l'homme.

Les idées de Vygotski ont donné naissance à bien des recherches, des expérimentations dans différents domaines de la psychologie et de sciences contigües. Les élèves et collègues de Vygotski (A.N. Léontiev, A.R. Louria, P.I. Zinchenko et d'autres) ont développé son approche et transmis ses idées à la génération contemporaine de psychologues en Russie. "Vygotski a introduit dans la recherche psychologique concrète l'idée de l'historicité de la nature du psychisme humain et celle du réaménagement des mécanismes naturels des processus psychiques au cours de l'évolution socio-historique et ontogénétique. Vygotski interprétait ce réaménagement comme le résultat nécessaire de l'appropriation par l'homme des produits de la culture humaine au cours de ses contacts avec ses semblables", dit A.N. Léontiev de la contribution de son maître en sciences humaines (Léontiev, 1976).

Cette approche propose une compréhension de la représentation de la culture dans le psychisme. La thèse principal de la théorie est que la structure et le développement du psychisme sont engendrés par un environnement socioculturel qui pour Vygotski n'est pas un facteur du développement mais une source du développement de la personnalité.

Il est à noter que la référence à la pensée de Vygotski n'a jamais été aussi importante dans les sciences humaines en Russie et surtout ailleurs qu'aujourd'hui. Les idées de Vygotski sur la médiation, la conscience, le développement du psychisme, le signe comme l'unité de la conscience trouvent sa deuxième naissance à un niveau différent de leur compréhension. Vygotski a développé de nombreux concepts sur lesquels l'école de la psychologie russe s'appuie presque entièrement depuis plusieurs dizaines d'années: fonctions psychiques supérieures, zone de développement le plus proche, intériorisation, signification, etc.

L'art comme une source de l'approche historico-culturelle

Les idées de l'approche historico-culturelle en psychologie de Vygotski ont à sa base l'esthétique, sa monographie "Psychologie de l'art" (1925) et les idées de l'école française de psychologie (avant tout, la théorie de Piaget). En créant son approche, Vygotski a aussi réfléchi profondément sur la gestalt-théorie, la linguistique et la sémiologie (Saussure).

Il est important de tenir compte que Vygotski est venu à la psychologie de l'esthétique. C'est dans sa "Psychologie de l'art", qui représente un bilan de ses travaux de 1915-22, où il découvre que les affects de l'homme existent non pas seulement sous la forme des états subjectifs mais aussi sous la forme objective, externe. Dans ses premiers oeuvres de critique de l'art, il a déjà cherché les esquisses de sa future psychologie historico-culturelle, de sa compréhension du rôle du signe dans l'évolution de l'homme (Vygotski, 1925/2005).

La question principale à laquelle Vygotski cherche la réponse dans cet ouvrage est suivante: qu'est-ce qui transforme un oeuvre en l'oeuvre de l'art? …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.