Academic journal article McGill Journal of Education (Online)

CONCEPTION ET ÉTUDE DU POTENTIEL D'UN DISPOSITIF MUSÉO-TECHNO-DIDACTIQUE POUR LE RAISONNEMENT EN SCIENCES HUMAINES D'ÉLÈVES QUÉBÉCOIS DE 5e ANNÉE DU PRIMAIRE/THE DESIGN AND STUDY OF THE POTENTIAL OF A MUSEOLOGICAL-TECHNO-DIDACTIC DEVICE FOR QUEBEC GRADE 5 STUDENTS' REASONING IN SOCIAL SCIENCES

Academic journal article McGill Journal of Education (Online)

CONCEPTION ET ÉTUDE DU POTENTIEL D'UN DISPOSITIF MUSÉO-TECHNO-DIDACTIQUE POUR LE RAISONNEMENT EN SCIENCES HUMAINES D'ÉLÈVES QUÉBÉCOIS DE 5e ANNÉE DU PRIMAIRE/THE DESIGN AND STUDY OF THE POTENTIAL OF A MUSEOLOGICAL-TECHNO-DIDACTIC DEVICE FOR QUEBEC GRADE 5 STUDENTS' REASONING IN SOCIAL SCIENCES

Article excerpt

Bien qu'encore peu étudiée, l'intégration des technologies mobiles à l'expérience muséale pour des classes du primaire en lien avec le domaine des sciences humaines représente une voie nouvelle qu'envisage un nombre grandissant d'institutions muséales selon la Société des musées québécois (SMQ, 2011).1 Constituées pour l'essentiel des téléphones intelligents et des iPod touch, ces technologies mobiles accroissent et multiplient les modes d'accès et d'usage de leurs ressources numériques multimédias, selon les spécificités des appareils (disposant ou non de GPS, boussole, Bluetooth, caméra, etc.), les développements logiciels et les réseaux disponibles (réseau sans fil ou cellulaire). L'intérêt d'un nombre croissant d'institutions patrimoniales à envisager une telle intégration à leurs pratiques de médiation culturelle nous a incités à entreprendre une recherche-développement d'objet (Van der Maren, 1996), de type collaboratif, qui vise à contribuer à la définition des intentions éducatives, à l'élaboration, à la mise à l'essai et à la validation d'actions éducatives muséales novatrices à destination des publics scolaires pour le domaine des sciences humaines, en tirant profit du numérique et des technologies mobiles. L'objet est ici entendu au sens « de matériel pédagogique, de stratégies, de méthodes, de modèles ou de programmes ayant une incidence sur l'action educative » (Loiselle et Harvey, 2007, p. 42). Dans le cas présent, nous avons opté pour une variante dite « collaborative et privilégiée en didactique » qui consiste à préparer l'objet en collaboration avec des enseignants et ensuite à l'expérimenter en situation réelle, afin de l'ajuster aux besoins et aux contraintes de l'enseignement (Van der Maren, 1996, p. 181). Les interlocuteurs muséaux font évidemment partie des collaborateurs de premier plan.

La réflexion présentée dans cet article s'appuie sur des données recueillies dans le premier de deux volets d'une recherche-développement menée avec des musées montréalais, le Musée McCord et le Musée des beaux-arts de Montréal. Pour ce premier volet réalisé en collaboration avec le McCord et une équipe d'enseignants, nous avons conçu et mis à l'essai un dispositif muséo-technodidactique dans quatre classes de 5e année du primaire. Notre exposé s'inspire du « modèle de recherche développement en éducation », formalisé par Harvey et Loiselle (2009, p. 110) qui détaillent cinq phases : l'origine de la recherche, le référentiel, la méthodologie, l'opérationnalisation et les résultats. Par souci de livrer un propos synthétique, nous fusionnons les points relatifs à la méthodologie et à l'opérationnalisation. Dans un premier temps, nous présentons l'origine de cette recherche en esquissant le contexte global pour mieux y situer le problème que nous avons tenté de résoudre, la question centrale et l'idée de développement. S'ensuivent l'exposé du référentiel ainsi que des objectifs qui sous-tendent cette recherche. Nous présentons ensuite l'élaboration de l'idée et la conception du dispositif. Nous enchaînons avec la méthodologie empruntée pour la mise à l'essai et les principaux résultats issus de la collecte de données auprès des élèves, en ce qui a trait à leur raisonnement verbal. Ces résultats sont interprétés et discutés à la lumière de données contextuelles recueillies auprès des enseignants. Nous entendons ainsi cerner jusqu'à quel point ce type de dispositif représente une avenue prometteuse pour l'action éducative muséale dans le champ des sciences humaines auprès des classes du primaire.

ORIGINE DE LA RECHERCHE

Intéressés à cerner les opportunités que présentent les technologies mobiles pour l'appropriation des ressources muséales et l'apprentissage par les élèves du primaire, nous esquissons le contexte afin d'y situer le problème à résoudre. S'en dégagent une question de recherche et une idée pour le développement de l'objet, nous amenant à préciser l'intérêt scientifique et professionnel de ce volet réalisé en collaboration avec le Musée McCord. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.