Academic journal article Canadian Psychology

Les Groupes Informels Dans Les Organisations: Cadre General D'analyse

Academic journal article Canadian Psychology

Les Groupes Informels Dans Les Organisations: Cadre General D'analyse

Article excerpt

Dans toute organisation, un certain nombre de relations interpersonnelles emergent spontanement sans avoir ete planifiees par l'autorite legitime (Zaremba, 1988). Les liens que les membres de l'organisation etablissent entre eux sur la base de sentiments et d'interets personnels en conformite, en neutralite ou en opposition aux objectifs de la coalition dominante dans l'organisation ou dans ses unites, forment un reseau informel d'echanges, structure parallele a la structure officielle de l'organisation (Scott, 1981). Selon Starapoli (1975), l'organisation informelle est comme un iceberg souvent invisible de l'exterieur mais habituellement plus puissant que l'organisation formelle. Il s'agit d'une force pouvant aller jusqu'a renverser les buts officiels ou encore pouvant la rendre plus efficace en depit d'une mauvaise gestion (Baker, 1981).

Deja identifie a l'epoque de Jules Cesar comme l'atteste l'emploi des termes de jure par opposition a de facto, est formel ce qui est voulu et planifie alors que l'informel emerge spontanement (Jacques, 1979a; Tichy & Fombrun, 1979). Dans une organisation, l'informel correspond "Symbol not transcribed"aux relations interpersonnelles qui ne sont pas mandatees en vertu des regles de l'organisation formelle, mais qui emergent spontanement de maniere a satisfaire les besoins des individus"Symbol not transcribed" (Farris, 1979). Alors que l'organisation formelle repond a une certaine logique du cout et de l'efficacite, l'organisation informelle repond a la logique des sentiments et des besoins humains (Roethlisberger & Dickson, 1939/1967).

Le present article porte sur l'une des structures informelles de l'organisation, a savoir le groupe informel. Il y a une certaine confusion sur la signification du terme informel lorsqu'applique au groupe: l'informel peut referer a la "Symbol not transcribed"relative independance vis - a - vis la structure formelle de l'organisation"Symbol not transcribed" ou bien a "Symbol not transcribed"la relative absence de structure interne formelle"Symbol not transcribed" (Stevenson, Pearce & Porter, 1985). Dans cette recherche ne sont consideres informels que les groupes dont le statut demeure informel, c'est - a - dire ceux dont les relations entre les membres ne sont pas prescrites par l'organisation, peu importe le degre de structuration et de formalisation interne.

Un certain nombre d'etudes (Baker, 1981; Muti, 1968; Polsky, 1978; Roethlisberger & Dickson, 1939/1967; Tichy, 1973; Wilson, 1978;) ont deja aborde specifiquement le sujet du groupe informel. Toutefois, la majorite des ecrits restent encore epars et sans lien evident entre eux. Cet eclatement de l'information provient en partie de l'origine multidisciplinaire des recherches et des reflexions: la psychologie sociale, la psychologie industrielle, la sociologie, l'anthropologie, le management et les communications. En faisant une analyse historique de la question, Tichy (1981) constate que les differents courants de recherche ont evolue de facon separee sans integration veritable. De plus, il existe peu de recherches empiriques dans le domaine (Tichy, 1973; Polsky, 1978; Stevenson, Pearce & Porter, 1985; Farris, 1979) et celles effectuees dans le cadre des organisations sont rarissimes (Cobb, 1986a).

L'objectif du present document est donc de faire le point sur la documentation traitant, de pres ou de loin, du groupe informel. Plus specifiquement, cette recension vise a identifier comment, dans la documentation scientifique, sont concues la nature du groupe informel, ses conditions d'emergence, ses modalites de fonctionnement et ses interactions avec l'organisation.

Bref historique

La structure informelle apparait comme une realite fort presente et de plus en plus reconnue depuis les premieres decouvertes (fortuites) et l'etude subsequente qui s'ensuivit a l'usine General Electric de Hawthorne pres de Chicago. La recherche d'origine visait tout simplement a apprecier l'effet de l'eclairement sur la productivite des travailleurs. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.