Academic journal article Canadian Psychology

Quelles Sont Les Conditions Qui Affectent la Sante Des Femmes a Roles Multiples?

Academic journal article Canadian Psychology

Quelles Sont Les Conditions Qui Affectent la Sante Des Femmes a Roles Multiples?

Article excerpt

Resume

L'accroissement du nombre de femmes sur le marche du travail dans les deux dernieres decennies a souleve beaucoup d'inquietudes et de speculations tant de la part de la presse populaire que de la communaute scientifique. N'etudiant au depart que l'effet du nombre de roles occupes, les recherches ont maintenant evolue pour se concentrer davantage sur les conditions qui ameliorent ou qui portent prejudice a la sante physique et au bien - etre affectif des femmes. Ce releve de litterature s'inscrit dans ce nouveau courant et vise a documenter les aspects qualitatifs des roles de mere, epouse et travailleuse susceptibles d'affecter la sante et le bien - etre des femmes. Malgre la grande diversite des caracteristiques etudiees et des resultats obtenus, deux themes recurrents se retrouvent independamment du role etudie: 1) l'importance du sentiment de controle sur sa vie et 2) l'importance du support emotionnel pour le bien - etre affectif et physique des femmes. En dernier lieu, les auteures proposent la construction d'un modele theorique unifie qui irait au - dela des roles individuels pour permettre l'evaluation de la situation de la femme dans sa totalite, en termes d'effets potentiels sur sa sante physique et mentale.

L'accroissement du nombre de femmes sur le marche du travail dans les deux dernieres decennies compte parmi l'un des changements sociaux majeurs au Canada (Marshall, 1989). Aujourd'hui, meme la presence d'enfants en bas age ne pose plus un frein a la participation active des femmes. En s'appuyant sur des statistiques canadiennes, Parliament (1990) demontre que le taux d'activite global des meres d'enfants d'age prescolaire bondit de 43% en 1979 a 62% en 1989. Cependant, malgre leur entree massive sur le marche du travail, les meres continuent d'assumer la plus grande partie des taches reliees a l'entretien menager et aux enfants. Selon l'estimation de Hochschild et Machung (1989), les meres employees travailleraient au total (incluant les charges domestiques et celles du travail a l'exterieur) un mois de plus par an que leur conjoint. Ce paradoxe souleve beaucoup d'inquietudes et de speculations tant de la part de la presse populaire que de la communaute scientifique (Sorensen & Verbrugge, 1987). Plusieurs chercheurs ont examine l'effet sur la sante physique et mentale des femmes d'ajouter le role de travailleuse aux roles plus traditionnels de mere et d'epouse. Deux hypotheses principales les ont guides. L'hypothese de deficit (scarcity hypothesis) stipule que chaque etre humain possede une quantite limitee de temps et d'energie et que chacun des roles occupes par un individu utilise une partie de cette energie (Coser, 1974; Goode, 1960). Plus une femme occupe de roles, plus elle a d'exigences a remplir et plus elle s'expose a une surcharge de travail. Cette multiplicite de roles ouvre aussi la porte a des conflits entre les roles (ex.: mere versus travailleuse). En somme, cette hypothese postule que l'occupation simultanee des roles de mere, d'epouse et de travailleuse conduit au surmenage physique et emotionnel.

Contrairement a cette vision negative, une deuxieme formulation theorique plus recente souligne les benefices associes a la multiplicite de roles. L'hypothese d'accroissement (enhancement hypothesis) propose que cette accumulation de roles mene a l'epanouissement et aux developpement personnels (Marks, 1977; Sieber, 1974). Selon cette theorie, les roles fournissent un mecanisme renforce par des recompenses monetaires (salaire, par ex.) et non - monetaires (prestige, par ex.) mis de l'avant par la societe pour y participer (Hirsch & Rapkin, 1986). De source de conflits et de stress, le role de travailleuse devient alors source d'avantages et de benefices de toutes sortes (Helson, Elliott, & Leigh, 1990). Ces deux hypotheses ont donne lieu a plusieurs etudes scientifiques. Au bout du compte, l'hypothese d'accroissement a recueilli davantage d'appuis empiriques. En effet, la grande majorite de ces etudes concluent que le fait per se de cumuler plusieurs roles (Barnett & Baruch, 1985; Pietromonaco, Manis, & Frohardt - Lane, 1986; Thoits, 1983; 1986; Verbrugge, 1983; Verbrugge & Madans, 1985; Waldron & Jacobs, 1989) n'entraine pas d'effet negatif sur la sante et le bien - etre des femmes. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.