Academic journal article Samuel Beckett Today / Aujourd'hui

Souvenirs À Voir Ou À Entendre: Cette Fois et La Dernière Bande

Academic journal article Samuel Beckett Today / Aujourd'hui

Souvenirs À Voir Ou À Entendre: Cette Fois et La Dernière Bande

Article excerpt

La psychopathologie et la sociologie ont montré que le grand âge peut se caractériser par un désinvestissement du présent et du monde au profit d'un surinvestissement inverse du passé et du soi (voir L'Écuyer, 320-321; Léger et alii, 14, 23-24). Le "vieillissement se traduisant par un plus grand isolement domestique [...] et par une moindre sociabilité," comme le souligne le sociologue Vincent Caradec, "on peut supposer que le dialogue 'extérieur' avec autrui s' amenuise et provoque une réorientation du dialogue 'intérieur' qui trouve désormais plus souvent sa matiere dans les souvenirs de la vie passée" (160). Pour les psychologues américains Erik Erikson et Robert Butler, le vieillissement et l'approche de la mort peuvent meme se traduire par un désir renforcé, voire une urgence, de la mise en récit et de ce qu'ils nomment la "relecture de vie" ou life review (Butler, 1963,66-75; 1980,35-38; Erikson 1982). Les souvenirs, souvent les plus anciens, parfois transformés et reconstruits par l' imagination ou le reve, deviennent ainsi pour les personnes ágées une source d'émotion privilégiée1. Ce processus peut etre silencieux et se faire alors de maniere inconsciente, notamment a travers les reves. Mais il peut au contraire se faire de maniere consciente, a travers des souvenirs évoqués a un proche, dans une structure dialogique privilégiée par Erikson2. Le processus dépend en réalité beaucoup de la personnalité et de l'environnement de l'individu. La relecture de vie peut avoir des vertus thérapeutiques quand l' individu est capable de résoudre des conflits passés ou de voir sa vie comme une entité cohérente et ainsi atteindre une forme de sérénité. De ce fait, les individus qui ont accepté leur vie seraient plus enclins a accepter leur mort. Cependant, le bilan de la relecture de vie peut s' avérer négatif, quand il entraîne un sentiment de gâchis qui n'est pas étranger au sentiment d'échec qui prévaut dans La derniere bande par exemple.

Nombre de "dramaticules" beckettiens peuvent etre vus comme des thématisations de cette relecture de vie - songeons a Berceuse ou Impromptu ď Ohio. Mais parmi les pieces courtes, Cette fois est peut-etre celle ou le désir de la vieille personne de (se) raconter ses souvenirs se fait le plus insistant, mais aussi ou la relation au récepteur est une des plus problématiques. En effet, dans ce monologue complexe ou s' entrecroisent trois voix, la mise en récit, loin de se manifester de façon cohérente, en prenant la forme de reminiscences obsessionnelles, est rendue difficilement comprehensible. Dans Cette fois, l' image scénique quasi fixe oblige en outre le spectateur a se mettre a l' écoute de l' autre dans le sens ou l'entend Jean-Luc Nancy, sans qu'il sache tres bien d'ou, ni de qui provient (viennent) la (ou les) voix qu' il perçoit. Ainsi, par le dispositif scénique complexe de cette piece, et par la tension qu' elle met en place entre le voir et l' entendre, Beckett met le spectateur en position de partager une expérience du vieillir tout en questionnant notre capacité a nous mettre a l' écoute de l' autre. A premiere vue, une piece comme La derniere bande paraît fonctionner d'une maniere similaire, tant Krapp semble tendu, comme le spectateur, vers l' écoute de son moi passé. Toutefois, nous verrons que dans son adaptation de Krapp'sLast Tape au Théátre de l'Athénée, en décembre 2011, le metteur en scene et acteur américain Robert Wilson semble davantage manifester une forme de dénégation du vieillir qui découle peut-etre de son choix de privilégier le voir au détriment de l' entendre.

Beckett écrivit That Time au milieu des années 70. De maniere assez révélatrice pour le sujet qui nous occupe, cette piece sera jouée pour la premiere fois en 1976 lors des célébrations du 70е anniversaire de Beckett3, alors que l' écrivain entre dans ce que l' on nomme aujourd' hui, selon les auteurs, "le troisieme" voire "le quatrieme âge" (Godelier, 13) et qu'il a dépassé l'âge de Krapp dans La derniere bande. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.