Academic journal article Partnership : the Canadian Journal of Library and Information Practice and Research

La Présence Des Femmes Philosophes Dans Les Collections Monographiques Des Bibliothèques Universitaires Montréalaises

Academic journal article Partnership : the Canadian Journal of Library and Information Practice and Research

La Présence Des Femmes Philosophes Dans Les Collections Monographiques Des Bibliothèques Universitaires Montréalaises

Article excerpt

Introduction

Les femmes sont peu reconnues dans le domaine de la philosophie. L'anecdote veut qu'un quidam ne saurait nommer trois femmes philosophes. Il y a lieu de questionner si cette sous-représentation, cette quasi-invisibilité, se repercute dans les collections des bibliotheques universitaires. Je me demande ici si la sous-représentation des femmes en philosophie se reflete quant a la presence de leurs œuvres et d'ouvrages concernant leurs œuvres et leurs personnes dans les bibliotheques.

Hypothese

Les femmes sont peu présentes dans le domaine de la philosophie et, du coup, presque absentes des cursus pédagogiques. De surcroît, les anciens maîtres (pensons a Platon, Aristote ou Descartes) sont enseignés de prime abord. Au final, plus d'un n'étudie aucune femme dans son parcours académique universitaire en philosophie. Comme répercussions, j'émets l'hypothese que les femmes philosophes sont peu présentes et représentées dans les bibliotheques universitaires. Pour cerner ma question, je me limiterai aux collections monographiques générales des bibliotheques universitaires montréalaises, toutes ayant des départements de philosophie offrant des programmes d'études de cycles supérieurs : Université Concordia, Université McGill, Université de Montréal et Université du Québec a Montréal. Une revue de la littérature a démontré qu'aucune recherche similaire n'a été conduite : cette recherche se veut donc d'abord exploratoire. Autrement dit, mon hypothese est que les femmes sont proportionnellement sous-représentées en philosophie et que cette situation a un écho dans l'état de nos collections et l'utilisation de leurs œuvres. Si cela s'avere concluant, nous pourrions penser a modifier nos politiques de développement de collection afin de prendre en compte ce déséquilibre. Ma question pour cette recherche est donc : quel est l'état de la représentation des femmes philosophes dans les bibliotheques universitaires, francophones et anglophones, de Montréal ? Les femmes qui publient en philosophie sont-elles négligées dans la curation des collections universitaires ?

Demarche

Pour répondre a cette hypothese, j'ai cherché a identifier les meilleures méthodologies pour quantifier la présence de femmes philosophes dans les monographies, de format papier ou électronique, principalement en tant qu'auteures, mais aussi en incluant leurs œuvres et les commentaires sur leurs œuvres. Comme résultat, je vous présente ici une revue de littérature concernant les méthodologies envisageables pour une telle recherche, mes choix méthodologiques et mes résultats. A chaque étape, je discuterai des réalisations faites. Au final, cet article est une exploration des méthodes d'évaluation des collections de bibliotheques par le genre des auteurs.

Revue de littérature

J'ai fait une revue de littérature s'intéressant aux méthodologies d'évaluation des collections afin d'identifier les meilleures stratégies pour évaluer la présence des femmes philosophes dans des collections monographiques. J'ai été surprise des resultats. Bien que certaines recherches s'intéressent a ce type de méthodologie, rien ne concernait les evaluations de monographies par genre de l'auteur. Voyons ensemble les conclusions obtenues.

Quelques articles ont particulierement retenu mon attention. Vela, Cáceres et Cavero (2012) s'intéressent aux genre des auteurs et des membres éditoriaux de périodiques scientifiques sur une période de deux années. Leur but était d'évaluer si les femmes étaient sous-représentées en tant qu'auteures et éditrices dans une sélection de périodiques scientifiques. A leur connaissance, aucune autre étude ne s'intéressait a la distribution des genres pour les chercheurs scientifiques. La méthodologie ici utilisée est d'intérét. La procédure utilisée avait quatre étapes. D'abord, déterminer les périodiques a analyser. Ce choix s'est fait a l'aide d'une base de données et de vedettes-matiere. Ensuite, il fallait identifier le genre des auteurs. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.