Magazine article Journal of Film Preservation

Light and Movement. Incunabula of the Motion Picture Luce E Movimento. Incunaboli Dell'immagine Animata Lumière et Mouvement. Incunables De L'image Animée 1420-1896

Magazine article Journal of Film Preservation

Light and Movement. Incunabula of the Motion Picture Luce E Movimento. Incunaboli Dell'immagine Animata Lumière et Mouvement. Incunables De L'image Animée 1420-1896

Article excerpt

Light and Movement. Incunabula of the Motion Picture Luce e movimento. Incunaboli dell'immagine animata Lumière et mouvement. Incunables de l'image animée 1420-1896 par Laurent Mannoni, Donata Pesenti Campagnoni, David Robinson. Pordenone, Paris, Torino: Le Giornate del Cinema Muto, Cinémathèque française-Musée du cinéma, Museo Nazionale del Cinema, 1995, 470p., ill., ISBN 88-86155-05-0

Cette publication met à contribution trois spécialistes et trois institutions dont la renommée n'est plus à faire. On connaît tous les états de service des auteurs et leur contribution fondamentale à la connaissance de leur sujet. Celui qui a écrit Le grand art de la lumière et de l'ombre et à qui l'on doit Le mouvement continué, le superbe catalogue illustré de la collection des appareils de la Cinémathèque française, celle qui nous avait déjà donné Verso il cinema. Macchine spettacoli e mirabili visioni et qui a monté, avec son collègue Paolo Bertetto, l'exposition "La magia del immagine" dont le catalogue fourmille d'informations précieuses, celui qui a rédigé bon nombre de textes sur la lanterne magique et les origines du cinéma et dont on se rappelle la contribution à l'exposition d'appareils qui a marqué le congrès de la FIAF à Bologne en 1994, ces trois personnes constituent une troïka dont la qualité n'est pas à démontrer et qui laisse présager un travail stimulant.

Comme le dit Dominique Païni en présentation, "cet ouvrage n'est pas une simple anthologie de textes fondateurs". En effet telle pourrait être la première impression de celui qui feuillette rapidement l'ouvrage et qui serait séduit par ses indéniables qualités graphiques. Il y trouve des facsimilés de manuscrits, d'imprimés et d'illustrations qui s'échelonnent de 1420 à 1896 et que les auteurs regroupent sous quelques têtes de chapitre : l'ombre, boîtes magiques, sensation de perspective, l'image capturée, persistance des images, le mouvement capturé, la photographie animée, émergence. Certains de ces documents sont rares, d'autres plus familiers. Une des grandes qualités de cette monographie est de les rassembler pour permettre au lecteur de les confronter, d'effectuer des relations nouvelles, des mises en perspective renouvelées, de tenter de les enchaîner autrement que par leur chronologie.

Le livre ne serait que cela qu'il mériterait déjà un détour. Mais il ne se limite pas à faire connaître les trésors archivistiques des musées du cinéma. Il les présente, il les commente, il les critique. Chaque chapitre est introduit par un des auteurs qui en définit les enjeux et la problématique, qui en précise les contextes. Puis d'autres textes sont consacrés aux principaux inventeurs, inventions ou sujets qui font l'objet de reproductions. En tout 50 notices et 100 documents et illustrations : une masse documentaire impressionnante. On n'y voit pratiquement pas les appareils et objets dont on parle mais on présente surtout les textes qui les ont précédés, décrits ou commentés.

Naturellement ces textes historiques font le point sur l'état des connaissances en la matière.

Les auteurs ne reculent pas devant le rétablissement des faits. Un exemple parmi d'autres : on rappelle l'existence de l'Anglais T.W. Naylor qui, deux ans avant l'Autrichien Franz von Uchatius, proposa un dispositif pour projeter les images en mouvement du phénakistiscope. Si les textes reproduits formulent des prétentions inexactes ou carrément imaginées, les auteurs les signalent.

La méthode utilisée par les auteurs les conduit à privilégier le faisceau et la convergence des inventions plutôt que l'utopique paternité et la stérile préséance, à rappeler les synergies (et même les plagiats) plutôt que le solitaire éclair de génie. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.