Magazine article Journal of Film Preservation

La Corse, Les Corses et le Cinéma. 50 Ans De Cinéma Parlant. 1929-1980

Magazine article Journal of Film Preservation

La Corse, Les Corses et le Cinéma. 50 Ans De Cinéma Parlant. 1929-1980

Article excerpt

Avec cette nouvelle publication sur l'histoire du cinéma, Jean-Pierre Mattei dévoile la construction de son oeuvre, fondée sur le « croisement de deux passions : celle du cinéma et celle de la Corse ». Conscient de l'intérêt de son sujet, il a réuni patiemment tout au long de sa vie, les documents et les films s'y rapportant. Il les étudie dans cet ouvrage et comme dans les deux précédents, de même facture et chez le même éditeur (La Corse et le cinéma: première époque, le muet (1897- 1929) et Napoléon et le cinéma, ouvrage collectif, dont Mattei a assuré la direction), il nous fait partager le fruit de ses recherches.

En érudit qui maîtrise parfaitement ses sources et sa documentation, Mattei adopte une méthode innovante pour décrire l'histoire de « la Corse, des Corses et du Cinéma ». Dans cette valse à trois temps, ne se trouve, en effet, aucune redondance mais une information de première main, savamment glanée et distillée, dont le lecteur se trouve enrichi.

La première partie présente les thèmes les plus représentatifs d'une île « terre d'images » : la Corse à travers la musique avec des artistes interprètes de renommée internationale, Tino Rosi et José Luccioni, des compositeurs comme Henri Tornasi et les groupes musicaux contemporains ; les mythes de la Vendetta et de Napoléon. La position géostratégique de la Corse en Méditerranée est une autre source d'inspiration : « La Corse offre une riche palette de visions géographique, humaine, historique, à travers la variété de films de fiction, de courts métrages et de téléfilms produits », d'où les conflits humains et internationaux ne sont pas exclus, qu'il s'agisse de la Deuxième Guerre mondiale ou de la décolonisation française.

La deuxième partie du livre, « Images de la vie en Corse dans le court métrage », aborde la question de l'identité insulaire, les problèmes socioéconomiques et les débats de société. Ces questions ont nourri une riche filmographie documentaire, produite par des structures insulaires, dont Mattei dresse un tableau passionnant. Laurent Mannoni souligne dans sa préface combien il aimerait en revoir certains, comme « De la piaghja a la muntagna, qui représente la vie d'une famille de bergers durant les années 1970 ». Ce film produit en Corse, réalisé par une Corse, Noëlle Vincensini, interprété par des Corses, poursuit-il, « est l'un des chefs-d'oeuvre du "Riacquistu". C'est dans ce genre de productions locales que se cache le vrai "cinéma corse"».

Au chapitre suivant « La Corse dans l'économie du cinéma », l'auteur révèle ses atouts à partir d'enquêtes biographiques menées au fil des années. Son foisonnant « Lexique des Corses au cinéma : un vivier de personnalités » offre des notices sur les talents corses reconnus au plan international - réalisateurs, journalistes, producteurs, affichistes, acteurs et actrices -, mais témoigne aussi des talents d'interviewer de Mattei. En tant qu'insulaire et fin connaisseur du milieu du cinéma, il a noué avec chacun d'eux des liens de confiance. Les informations uniques sur leurs origines et leurs parcours, qu'il a ainsi obtenues, sont empreintes de pudeur et de discrétion. Une filmographie détaillée de plusieurs centaines de films (courts et longs métrages) avec générique, résumé et notes, illustrée de nombreuses reproductions d'affiches et de photos, complète ce panorama unique du cinéma, qui bénéficie d'un index complet.

Chercheur, collectionneur, cinémathécaire et archiviste amateur au sens noble du terme, Jean-Pierre Mattei a longuement oeuvré pour l'édification d'une structure publique, réunissant l'ensemble de ses collections. …

Search by... Author
Show... All Results Primary Sources Peer-reviewed

Oops!

An unknown error has occurred. Please click the button below to reload the page. If the problem persists, please try again in a little while.